Inauguration : nouvelle rubrique « Diagrammes »

Ce we, je me suis évadée de la chaleur étouffante de Paris pour profiter du beau temps dans la campagne normande. Ce faisant, je n’ai rien posté hier.

Par contre, des discussions avec ma soeur (normande) et ma belle-mère m’ont donné l’idée d’une nouvelle rubrique DIAGRAMMES : j’y mettrais des diagrammes et autres dessins à broder en broderie traditionnelle dessinés avec mes petits doigts. Utilisation non commerciale libre et gratuite.

En effet, en 3 jours, on m’a demandé 2 fois des modèles de dessin à réaliser en broderie libre. C’est vrai que sur internet, on trouve uniquement des grilles de point de croix…

Voici donc le dessin réalisé pour une personnalisation d’une jupe longue en lin (en cliquant sur la photo, vous aurez le motif en grand format pour l’imprimer et le reproduire).

Simuler un aplat de broderie

Voici une technique que j’ai mis au point après avoir tenté vainement de broder un aplat rond sur un tissu trop épais pour être tendu sur un tambour. C’est à utiliser sur des tissus de laine pour un meilleur effet :

    Matériel :

  • 1 morceau de feutrine
  • du fil à broder aux couleurs assorties (type Mouliné 117 de DMC)
  • de jolis boutons
  • un vieux manteau ou tout autre vêtement en tissu de laine
  • craie à tissu
    Etapes :

  1. à partir des boutons choisis, dessiner une broderie simple sur un papier. Pour cette technique, le dessin ne doit pas être trop détaillé et comporter des aplats de couleurs.
  2. la reporter à mains levée sur le tissu.
  3. découper la feutrine de la forme des aplats (dans mon cas, des ronds de différentes tailles).
  4. coudre rapidement les morceaux (avec un fil de même couleur si on ne veux pas que cela se voit).
  5. broder les tiges au point de tige avec le fil à broder. S’il y a une doublure, essayez de ne pas la traverser.
  6. découdre les vieux boutons et les remplacer par les tous nouveaux tous beaux.

Voilà, c’est terminé. Compter 2-3 heures.

Fleur punk

Dans la série des broches-fleurs… en voilà une dans un autre style : la fleur punk en cuir noir.
On s’était un peu foutu de moi quand j’avais raconté à mes soeurs que j’avais dépiauté mes bottes de l’avant-dernier hiver avant de les jeter… Mais les voilà recyclées en broche.
La technique est sensiblement la même. J’ai utilisé la colle à tissu pour fixer le support de broche avec une petite patte.

Je recommande l’utilisation d’une aiguille courbe à cuir : cela évite de tordre ses aiguilles et offre une meilleure prise en main pour tirer et pousser.Aiguilles courbes

Une broche très facile

Voilà un petit projet simple à réaliser :

    Fournitures :

  • de la feutrine de 2 tons différents (ds mon cas, j’ai pris le recto et le verso d’une même feutrine)
  • 2 boutons de couleurs et de tailles différentes
  • un support de broche (achetable dans toute mercerie)

Pour commencer, vous découpez 2 fleurs dans la feutrine selon le patron ci-joint, réduisez le modèle pour la 2e fleur.
Ensuite, cousez ensemble les 2 fleurs et les 2 boutons en superposition.
Pour finir, cousez solidement l’ensemble sur le support de broche et le tour est joué !
découpage