Déménagement & plage de Jungmun

Ce matin, je me suis réveillée aux aurores en ayant mal dormi. Du coup, le premier truc que j’ai fait c’est de me trouver un autre logement. Je me suis décidée pour un Airbnb. Coup de chance, mon hôte me répond rapidement et on se met d’accord pour qu’il passe me chercher à mon hotel à 10h pour que je puisse laisser mon sac chez lui (la chambre n’étant pas prête.
Continuer la lecture de « Déménagement & plage de Jungmun »

Vis nue

Vis

Après une excellente nuit dans un lit super confortable et absolument zéro bruit, je me suis réveillée tôt et je suis partie à 8h faire un petit tour dans les ruelles autour de mon appart pour faire quelques photos à la lumière du matin.

image

J’ai ensuite pris mon petit déj, ce qui a manifestement attiré un quémandeur à ma porte. Je l’ai mis à la porte lui et ses puces et je suis partie me renseigner auprès des agences de tourisme et de l’office de tourisme sur le coin.

Au final, j’ai loué un VTT et je suis partie à l’ouest de Vis pour me poser dans un coin tranquille où il est possible de faire du naturisme.


Vis
En VTT à l’ouest de Vis

J’ai trouvé le chemin de terre qui longe la côte. Le chemin est très très caillouteux et avoir un VTT est vraiment indispensable pour passer. J’ai fini par m’arrêter et descendre sur les rochers. Là, ayant vu un monsieur tout nu assez loin, je me suis dit que j’avais trouvé le bon coin. J’ai trouvé un emplacement bien plat et je me suis installée. Après quelques hésitations, zioup, j’ai tout enlevé et fait mon premier essai en naturisme ! Comme je crevais de chaud après la ballade en vélo, je suis allée me baigner direct. Qu’est ce que c’est agréable de se baigner nue ! Bon, des sandales en plastique pour avancer dans les rochers avant de se mettre à l’eau sont plus que nécessaires et il vaut mieux ne pas poser les pieds sans regarder vu les oursins (moins nombreux que sur la plage par contre).

Vis
Zone naturiste isolée près de Vis

J’ai passé un moment là avant de bouger avant de reprendre mon vélo pour trouver un endroit ombragé pour laisser passer le soleil au zénith. A l’ombre du pin, j’ai fait une petite sieste.

Vis
Attentions aux oursins quand même…

Puis je suis repartie vers Vis, assez affamée et assoiffée, pour manger un risotto aux champignons. Le risotto était plus que copieux et bon même si ce n’était pas un risotto dans les règles de l’art italien.

Et pour finir, je suis allée me balader du côté de Vis quartier Kut, à l’est de la baie. J’ai rendu mon vélo, pris une douche et appelé une agence pour réserver un tour en kayak demain à Komiza (prononcer Komitcha). Le tour n’est pas garanti, mais quoiqu’il en soit, je vais aller à Komiza demain pour voir le coin.

Vis

Vis
Église à Vis (quartier de Kula)

Vis

Vis
Un des nombreux escaliers

Là je suis installée dans un un petit bar avec un mojito en écoutant des 33 tours qui crachotent du rock des années 50. C’est bien cool et jusqu’ici tout va bien !

PS : Au fait, j’ai oublié de raconter un truc marrant qui m’est arrivé hier. Quand je prenais quelques renseigements en passant dans une agence, il y avais une petite dame avec son autocollant de croisiériste qui marmonnait en français. Elle essayait de savoir où se trouvait le musée archéologique. Mais le monsieur de l’agence ne parlait pas français (quel scandale !) et elle était bien embettée. Le monsieur aussi parce qu’il ne savait pas trop bien quoi faire d’elle. Du coup, je leur ai proposé d’interpréter. Bref, à la fin, la petite dame m’a félicitée pour mon français impeccable ^^. Sur le coup, j’ai pensé qu’elle voulait dire anglais, mais non… 😉 Ça m’était aussi arrivé à Split, d’ailleurs.

Va, Vis et bronze

Vis Croatie

Aujourd’hui c’est ferry. Et ferry avec voitures et pas de catamaran hein ! Les catamarans grande vitesse, j’ai testé, souvent ils ne permettent pas de se mettre à l’extérieur. Et être les cheveux dans le vent est pour moi le moyen ultime de ne pas être malade. J’ai toujours un peu d’appréhension à prendre le bateau, moi et mon mal de mer (de bus, d’avion, de voiture, de planche de surf, etc).

Comme le mardi, exceptionnellement, le ferry part à 11h au lieu de 9h, j’en ai profité pour faire quelques courses avant de partir sur la présomption que ce serait plus cher sur l’île. Résultat, mon petit sac à dos pesait autant que le gros. 20 min comme ca et j’étais déjà épuisée. Autant dire que je ne suis pas prête de faire une randonnée avec portage.

J’ai profité du voyage pour bouquiner et choper un très ridicule coup de soleil du ventre en mode carré rouge… Je me demande ce que c’est comme signalétique le carré rouge ?

Arrivée à Vis, le père de mon hote m’a mené à mon appartement en montant quelques marches et une ruelle en sérieuse pente : le rez-de-chaussée très bien aménagé d’une maison en centre ville. Franchement, je suis super bien installée.

Vis Croatie
Arrivée à Vis

Je suis allée me ballader et repérer les lieux et les activités possibles. Il y a par exemple la visite des bunkers et autres lieux militaires de la seconde guerre mondiale et notamment la cache de Tito ou dans un autre genre, un tour en bateau vers la Blue Cave et Green Cave. Puis après avoir laissée passer les heures les plus chaudes, je suis allée me poser à la plage. La baignade est un peu risquée avec des oursins très endémiques dans le coin mais l’eau est translucide.

Vis Croatie
Vis Croatie
Vis Croatie
Vis Croatie
Vis Croatie

Et puis je suis rentrée à la maison, je me suis faites à manger et je me suis battue avec de minuscules fourmis qui crapahutent un peu partout dans la cuisine / salon. Mais sinon, jusqu’ici tout va bien !