15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300
Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

Coudre la Bibi Pinafore (Tilly and the buttons) : une robe-chasuble élégante

2 Commentaires

À la sortie du livre Stretch!, j’ai flashé direct sur la robe Freya en premier puis la jupe et robe-chasuble Bibi ou Bibi Pinafore in english in the text.

Mais, essayant de devenir plus raisonnable sur mes coups de cœur patronnesques, j’ai sagement attendu Noël pour le commander… et TADAAA ! Ma grande soeur et complice de couture me l’a offert ❤❤❤

Autant te dire qu’il a déjà été bien utilisé, j’ai déjà cousu 3 pièces à partir du bouquin !

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Livre Stretch! de Tilly and the buttons (en anglais) Cadeau de Noël 1 0
Maille bleue texturée CSF 2017 1 m 10 €
Boutons La Textilerie 2 0,40 €
Fil Stock 1 0 €
Total     10,40 €

Le patron de la Bibi Pinafore

À la base, le modèle Bibi est une jupe à réaliser en maille (comme tous les modèles du livre Stretch!…). C’est une jupe crayon moulante à 4 panneaux identiques avec une fente optionnelle. La version “pinafore” (ou robe-chasuble) est une variation sur le modèle.

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

Il n’y a que 4 pièces à décalquer (car je décalque toujours mes patrons papier !) : le panneau de la jupe qui sera coupé 4 fois, la ceinture en forme (courbée) qui sera coupée 2 fois au pli, la bavette qui sera coupé 2 fois et les bretelles coupées 4 fois.

Pour la quantité de tissu pour la Bibi Pinafore, c’est vraiment économique : 1 m sur 1,50 m a été suffisant (en taille 4).

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

À la surjeteuse, le tout s’assemble super facilement et rapidement. Rien à dire. Les explications du livre sont destinées au maximum aux débutantes, avec des termes simples et peu techniques, le tout accompagné de photos.

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

Mes adaptations sur la Bibi Pinafore

J’ai très peu touché au patron que j’ai coupé en taille 4. Mes modifications sont plutôt des modifications liées au style.

Comme tu peux le voir sur la photo à gauche, les bretelles sont normalement cousues sur la bavette devant et -comme tu ne peux pas le voir sur la photo- les boutons (cousus sans boutonnières) sont placés sur la ceinture dos… Cela pour des raisons de facilité du montage et réglages des bretelles en fin de projet.

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

Bon, perso, je trouve ça moyen pratique d’avoir des boutons qui vont me rentrer dans le dos dès que je m’appuie sur le dossier de ma chaise. D’autant que j’avais trouvé des boutons en verre trooop beaux à la Textilerie et que j’avais envie de les mettre en valeur.

Du coup, j’ai inversé l’ordre de montage pour placer les boutons devant. Par ailleurs, j’ai dû raccourcir les bretelles de 20 bons centimètres du fait de ma petite taille et de ne pas les avoir croisées dans le dos.

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

La fente n’est pas une modification mais une option proposée pour le patron qui se réalise facilement.

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

Le bon tissu pour la Bibi Pinafore

Un petit mot sur ce tissu génial trouvé sur un stand du CSF 2017 dont je ne me souviens plus le nom. Il n’y avait pas de composition mais je soupçonne un polyester + élasthanne. C’est un genre de scuba texturé, un peu rembourré, super chaud et bien stretch.

Du fait de son épaisseur, j’ai eu un peu de mal avec quelques endroits où j’ai cousu 5 épaisseurs en même temps. J’ai aussi réalisé des surpiqûres sur la ceinture pour bien maintenir les marges de couture gentiment couchées. 

À part cette difficulté, c’est vraiment le tissu idéal pour ce patron moulant. Il pardonne beaucoup de choses et en fait un robe d’hiver au top !

Bibi Pinafore (Tilly and the buttons)

Conclusion sur la Bibi Pinafore

Bon, tu auras compris, c’est un vrai coup de foudre. Je suis super fan de cette robe où je me sens bien, belle et confortable, au chaud… #teamfrileuse

Je recommande par ailleurs le livre avec de chouettes modèles faciles à réaliser et beaucoup d’explications sur les techniques pour coudre les matières stretch à la machine ou à la surjeteuse.

Précédent
Body Ferri (Kommatia) : chauve-souris grise
Suivant
Coudre le t-shirt Briac (Coudre le Jersey) : marine & petits bateaux

2 Commentaires

  • 27 janvier 2019 at 15:08
    MM

    Comme toujours, rien à dire…. quant on a un corps longiligne …. tout va bien….J’aime bcp le modèle mais je ne m’y vois pas dedans… avec mes formes généreuses 🙂

    Reply
  • 1 mars 2019 at 14:00
    Marcelle & Aline

    Le tissu est vraiment joli et j’aime surtout la partie jupe avec ses belles découpes et la fente. C’est du beau travail !

    Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.