15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300 true

Coudre la brassière Queenie : déboires & victoires • #5

3 Commentaires

Hellooo ! Bienvenue à nouveau sur mes aventures lingeriesque avec aujourd’hui la brassière Queenie ! Lorsque je me suis mise à travailler sur la brassière Queenie, je surfais sur mes premiers succès lingerie grace à Evie La Luve et son patron Darcey. Néanmoins, encore toute remplie de sagesse, j’ai commencé par une toile avec mon fidèle jersey marinière que tu as déjà vu et . Et puis… chemin faisant, je me suis aperçue que faire une toile du Queenie s’apparentait plutôt à en coudre un en vrai…


Retrouve les autres épisodes

#1 • le soutien-gorge Harriet & la Master Class avec Marie Poisson (Cloth Habit)
#2 • le soutien-gorge Watson (Cloth Habit)
#3 • le soutien-gorge Marcus (Petit Patron)
#4 • les soutiens-gorge Darcey (Evie La Luve) #6 • le maillot de bain Queenie x Vernazza (Evie La Luve & Friday Patterns Co)


ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron Queenie (en promo) Evie La Luve 1 6,93 €
Jersey marinière bleu Mamzelle Fourmi 0,2 2,10 €
Jersey viscose menthe (chutes) Les Coupons de Saint-Pierre 0,2 0 €
Élastique doux large Mercerie Extra 0,7 1,11 €
Anneaux & réglettes Aliexpress 4 0,36 €
Élastiques bretelle 12 mm Mercerie Extra 1 0,85 €
Fil Stock 0 0 €
Total     11,35 €

Le patron de la brassière Queenie

La grosse particularité du patron c’est qu’il ne comporte qu’une seule pièce ! Le patron idéal des feignasses du ciseau ou du cutter !

Cette pièce est à découper 4 fois, 2 fois dans le tissu principal et 2 x dans le tissu pour la doublure qui -Attention !- sera visible avec le nœud. Il est donc possible d’utiliser le même tissu endroit et envers mais, perso, je trouverais ça super mega dommage de se passer de l’opportunité de faire joujou avec les contrastes et les couleurs.

soutien-gorge Queenie Evie la Luve

Pour le reste, le patron repose essentiellement sur les élastiques pour lesquels la longueur est toujours précisée.

Il faut notamment un élastique doux & large spécial pour lingerie pour la bande du bas. Il y a quelques mois encore, c’était un peu la croix et la bannière pour en trouver… surtout dans des couleurs autres que noir ou blanc et sans “écritures” à la mort moi le nœud (j’ai une légère passion pour les expressions surannées). Cependant, depuis le mois de juin à peu près, on en trouve chez Mercerie Extra, L’Atelier de la Création, Tissus.net, Rascol, etc. Les dénominations varient suivant le boutiques, mais généralement tu le trouveras sous le nom d’élastique à boxer ou élastique à bordures chez Tissus.net (les joies de la traduction depuis l’allemand). 

brassière Queenie Evie la LuveCoudre la brassière Queenie

L’assemblage des 4 pièces est extrêmement rapide. J’ai fait ça à la surjeteuse en 2 coups de cuillères à pot (j’essaye de caser le plus d’expressions possible dans cet article, sauras-tu les retrouver ?).

Pour les élastiques, ça se fait à la machine à coudre plutôt.

Queenie Bralette Evie la Luve

Question ajustements, il eusse fallut qu’étire plus le dos de la pièce vers le centre de l’élastique dos de manière à éviter les légers plis visibles sur le haut du bonnet. J’aurais probablement pu étirer plus l’élastique préplié un peu plus également.

brassière Queenie Evie la Luve

J’ai allongé l’élastique du bas de 8 cm par rapport à la longueur préconisée dû à mon buste plus cylindrique que conique. En fait, je pense qu’il vaut mieux prendre son tour de buste sous-poitrine et enlever quelques centimètres pour avoir un léger étirement de l’élastique et un soutien sans être trop compressé. En l’occurence, j’aurais pu me laisser quelques cm supplémentaires. Ceci étant, cet élastique étant bien souple et doux, cela reste tout à fait portable sans étouffer.

Pour la pose de l’élastique, j’ai opté pour ma recouvreuse avec un fil mousse bien doux dessous parce que j’ai le luxe de posséder une surjeteuse-recouvreuse combinée… Mais le patron recommande un point zig-zag large ou l’utilisation de l’aiguille double et ça le fait sûrement très bien aussi.

Queenie Bralette Evie la Luve

Derniers mots sur le Queenie

La couture de la brassière Queenie s’est déroulé avec la même facilité et plaisir que pour les soutif Darcey. Franchement, les patrons Evie La Luve, c’est du nougat, ça se passe crème. 

Par contre, il faut bien avouer que porter la brassière est une autre paire de manches. Le nœud, fort joli en photo, fait une bosse sous les vêtements. Par ailleurs, la double épaisseur de jersey assez couvrante sur les seins, tiens un peu chaud. C’est donc probablement plus une brassière d’hiver où les épaisseurs de vêtements cacheront mieux la bosse du nœud. Ceci étant, au prochain épisode, j’en ai fait une version maillot de bain qui se fiche bien de ces soucis… À suivre.

Partager sur Pinterest

Précédent
Coudre le soutien-gorge Darcey (style 3) : déboires & victoires • #4
Suivant
Coudre un maillot de bain Queenie x Vernazza • #6

3 Commentaires

  • 27 août 2019 at 06:51
    Fanfreluche

    Ah oui. Je me suis justement fait la même réflexion. Le noeud doit être gênant à moins d’en faire un maillot de bain. Il faudrait essayer un hack de ce patron sans noeud, parce que sinon il semble avoir tout bon.

    Reply
  • 30 août 2019 at 21:29
    Morgane

    Adorable soutien gorge, diablement sexy. Mais effectivement, mal donne ce noeud pour un sous-vêtement. Zut.

    Reply
    • 31 août 2019 at 09:12

      Oui, comme disait Fanfreluche, je vais tenter un petit hack pour que ça marche sous les vêtement pour le prochain.

      Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.