15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300

Coudre le soutien-gorge Lexington arc-en-ciel (Orange Lingerie)

14 Commentaires

Le soutien-gorge Lexington, ça te rappelle pas un truc ? Mais si ! Cœur-croisé de Playtex ! Ah, non seulement j’ai encore la pub en tête mais en plus j’en ai eu un. Si. J’te jure. Et même qu’il était fort confort figure-toi.

Et un projet réalisé de plus sur ma liste Match Making 2020
ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron Lexington Orange Lingerie 1 16 €
Powernet Mercerie Extra 0,20 m 2,40 €
Lycra noir glossy Mercerie Extra 0,4 m 3 €
Mousse lingerie Mercerie Extra 0,2 m 0,70 €
Élastique bretelles 12 mm Mercerie Extra 1 m 0,99 €
Élastique pre-plié Fil 2000 2 m 0,80 €
Élastique large arc-en-ciel A & A Patrons 1 m 0,4 €
Bande agraphes Mercerie Extra 0,1 m 0,4 €
Fil & fil mousse Stock 0 0 €
Total     24,69 €

 

Alors, alors, j’ai été recherché quelques vieilles pub Cœur-croisé de Playtex sur l’Internet et mama-mia ! Paye ton body-shaming 8o

Fiouuu… 

Bon bref. Toujours est-il qu’étant la fameuse “petite dernière” (expression que ma mère prononce encore aujourd’hui XD ), j’ai hérité pas mal de fringues de mes frangines… avec 10 ans de décalage. J’étais au top de la mode.

Soyons honnête, j’ai un peu tiré la gueule quand ma mère m’avait tiré ce truc des cartons. J’ai dû finir par le mettre le jour où j’étais au bout du tiroir à soutifs. Et, je l’ai adopté pour raison de confortitude et de seins en pointe.

Le patron du soutien-gorge Lexington 

Re-bref. Le patron de ce soutien-gorge Lexington m’a donc tapé dans l’œil de la nostalgie quand il est sorti.

Le Lexington propose un soutien sans armature via les élastiques croisés, avec des bonnets en mousse, entièrement doublés.

Les différentes tailles sont séparées dans le fichier et les explications sont bien détaillées avec de très bons schémas.

De plus, ce patron présente des bonnets avec mousse en 2 parties avec tous les élastiques posés en apparent et croisés sur le devant du soutien-gorge.

En tout, le patron comporte 4 pièces pour le tissu, seulement 3 pour la doublure, et 2 différentes (sans marges) pour la mousse.

Bon, là c’est l’intérieur. C’est tout noir.

Mais, me diras-tu, sur tes photos là, le bonnet est en 3 parties. Et toutafé.

Car j’ai utilisé ce tutoriel proposé par la créatrice pour diviser la pièce du bas du bonnet en 2, coudre le bonnet haut sans mousse et avoir un trou-trou devant.

Le bas du bonnet est structuré par de la mousse à lingerie et le haut est constitué d’une simple épaisseur de powernet.

La couture sur soutien-gorge Lexington

La toile

Le truc indispensable quand on coud un nouveau modèle de soutien-gorge ou de brassière, c’est de réaliser une toile (ou en tout cas une version dans des matériaux pas trop précieux)… histoire de ne pas être dépitée si – comme c’est souvent le cas – ça ne va pas du premier coup (et qu’il faut faire des ajustements).

Toile du soutien-gorge Lexington

Du coup, c’est l’occas’ pour moi de te montrer comment je fais ça. Au-dessus l’endroit, en-dessous l’envers.

Comme tu vois, c’est du vite fait un peu mal fait avec des coutures devant-derrière et zig-zag rapides.

Toile du soutien-gorge Lexington

Les attaches sont cousues au point droit sans trop m’embêter puisque je ne compte pas le porter plus des 5 min nécessaire à l’essayage.

Idem pour les bretelles que j’épingle simplement pour pouvoir modifier la longueur à l’essayage sans mettre de réglettes & cie.

Toile du soutien-gorge Lexington

Cette toile avait l’air de m’aller telle quelle. C’est rare ! Je suis donc passé à la “vraie” version.

Ma première version

La particularité du soutien-gorge Lexington par rapport aux autres soutifs est que les élastiques sont appliqués au point zig-zag sur l’endroit soutif au lieu d’être cachés sur l’envers.

Coucou pas cachés.

Ainsi, le patron demande des élastiques de 15 mm spécifiquement.

Or, je n’ai pas trop d’élastiques de 15 mm en stock. Je suis plutôt sur du 10-12 mm.

Cependant, j’avais un élastique préplié arc-en-ciel déniché chez Fil 2000* que j’ai utilisé plié en 2. Plié en 2, il fait 2 cm (un peu trop large donc) et la double épaisseur permet de le rendre plus rigide pour se rapprocher d’un élastique à bande. 

Et pour la bande sous-poitrine, j’ai utilisé un élastique arc-en-ciel large trouvé chez A et A Patrons

Au vu de la hauteur augmentée du dos avec l’élastique large, j’ai utilisé une bande d’agrafes que j’ai coupé à la hauteur souhaitée. 

Quelques photos portées où l’on voit qu’il plisse un peu sur le haut du bonnet (à diminuer donc) et que l’élastique préplié est une moyenne bonne idée car il n’a pas tout à fait la rigidité nécessaire pour maintenir totalement sa forme.

À noter : j’ai dû passer un peu de temps sur la mise en place de la mousse à l’intérieur du bonnet bas. C’est d’ailleurs une étape où les explications conseillent bien de prendre son temps.

La conception du soutif implique d’assembler l’endroit, puis l’envers puis de les coudre ensemble sauf sur le côté extérieur pour pouvoir glisser le bonnet en mousse.

Ce qui prend un peu de temps, c’est de s’assurer que les valeurs de couture soient bien à plat  à l’intérieur toutes du même côté de la mousse.

Au final, il reste très confortable à porter avec un bon maintien.

Je l’ai même utilisé en soutien-gorge de sport en secours pendant quelques semaines (avant de coudre la brassière Supporter) car ma brassière habituelle a disparu.

Conclusion

Au final, ce soutien-gorge n’est pas le plus sexy que j’ai pu coudre mais c’est celui qui offre le meilleur maintien tout en étant confortable.

Je pense en coudre d’autres mais je ferai quelques ajustements pour réduire un peur la hauteur du bonnet. Il faudra aussi que je teste la version de base quand même !

*boutique fermée en ce moment à cause du vilain virus, mais ce n’est que partie remise !

Enregistrer sur Pinterest

Précédent
Coudre le t-shirt #118 Burda 11/2019
Suivant
Coudre le patron Robinson en mode business (Ensemble)

14 Commentaires

  • 20 mars 2020 at 18:15
    Solenne

    Je suis toujours très admirative de tout ce qui ce fait ici. Et ce soutif ne fait pas exception, il est très beau, très réussi.
    Bon, après on n’a pas toutes la chance d’avoir des seins à coeurs croisés, hein… donc je vais chercher un autre modèle!!!!

    Reply
  • 20 mars 2020 at 22:13
    Morgane

    Alors déjà, je m’inscris en faux : je n’ai jamais eu de Playtex.

    Reply
  • 20 mars 2020 at 22:21
    Morgane

    Après avoir voir lu l’article (je ne comprends pas tout n’étant pas du tout couturière) et ayant bien regardé les photos, il y a un truc qui me chiffonne.
    Je trouve que les liserés irisés sur les bonnets ne vont pas du tout avec l’elastique arc en ciel. D’ailleurs, c’est cet élastique qui cloche, il ne va pas trop avec le style du soutif qui, même s’il semble confortable, est tout de même assez esprit lingerie.

    Reply
  • 21 mars 2020 at 07:07
    Fanfreluche

    La pub Cœur Croisé m’a rappelé des souvenirs. J’avais oublié la niaiserie des pubs de l’époque. Bon, j’espère que tu me pardonneras ma franchise, mais je ne suis pas trop fan du Lexington. Je crois que c’est le troutrou qui me dérange. Je le trouve trop grand. Mais je te félicite pour ton travail épatant. Et l’essentiel c’est qu’il fonctionne pour toi.

    Reply
    • 21 mars 2020 at 11:07

      Comme le dit Morgane, c’est peut-être aussi une erreur de style de ma part… j’ai tenté les options avant de faire le style de base (comme souvent). Il faut peut-être que je revienne aux basiques 😉

      Reply
  • 21 mars 2020 at 07:55
    Falbala

    Moi non plus j’avoue ne pas être trop fan de ce modèle, un peu trop emboitant. Mais ta réalisation est très aboutie et le détournement de cet élastique très inventif même si au final je comprends qu’il n’est pas à 100% adapté. Bravo en tout cas et merci de nous faire tant de compte rendus lingerie, pour quand on décidera de s’y mettre enfin..

    Reply
    • 21 mars 2020 at 11:06

      Oui, c’est sûr que ce n’est pas la sexitude incarnée XD

      Reply
  • 21 mars 2020 at 11:13
    anaey

    je suis admirative devant ton implication à coudre de la lingerie. Je ne sais pas, si un jour je franchirai le pas pour tenter la confection d’un soutien gorge.
    Merci pour le rappel de cette pub du soutif coeur croisé, j’avais complètement oublié l’existence de mme. Playtex.

    Reply
  • 21 mars 2020 at 13:57
    LIseli

    Je garde en tête ce modèle, j’ai l’impression qu’il pourrait être un bon candidat pour moi aussi… le jour où je décide de m’y mettre 😉
    Bon courage pour le confinement!

    Reply
    • 21 mars 2020 at 21:17

      Merci pour ton message ! Bon courage à toi aussi 🙂

      Reply
  • 21 mars 2020 at 20:57
    Perrine

    Belle pièce!
    La version que j’ai faite, avec bonnets bas en 2 parties, haut en résille et trou-trou…. souffre du fait que les élastiques sont posés sur le dessus. Du coup j’ai la résille qui n’est pas prise en sandwich et ça m’irrite beaucoup.
    Dommage, il est super beau. Du coup, comment as-tu fait?

    Reply
    • 21 mars 2020 at 21:17

      😉 Merci ! Pareil que toi, les élastiques sont cousus en appliqué sur le devant avec du bordel à l’intérieur. Ma résille est en fait un powernet bien souple et doux. Du coup, ça ne gratte pas.
      Pour ma 2e version, je me suis fait la réflexion que j’essayerais de coudre les élastiques qui le peuvent de la manière classique pour avoir quelque-chose de plus propre.

      Reply
  • 24 mars 2020 at 19:19
    Aurore

    Moi je le trouve très mignon ce soutif ! Et s’il est confortable, c’est l’essentiel ! A bas les soutifs sexys qu’on se précipite pour enlever dès qu’on rentre à la maison parce qu’on ne les supporte plus !

    Reply
    • 25 mars 2020 at 13:57

      C’est vrai que j’ai vu passer le tweet de Pénélope Bagieu qui suggère de jeter les soutif aux orties (ou de les y laisser en tout cas) à la fin du confinement… En fait, maintenant que je suis confortable dans mes soutiens-gorge maison, ben ça va. J’en porte même confinée XD

      Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.