15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300 true

Coudre des soutiens-gorge : déboires & victoires (Watson) • #2

0 Commentaires

Hey ! Je suis heureuse de te retrouver pour cette 2e partie de ma série d’articles sur l’aventure dans laquelle je me suis embarquée pour coudre mes soutiens-gorge, mes culottes, bref,  ma lingerie.


Retrouve les autres épisodes

#1 • le soutien-gorge Harriet & la Master Class avec Marie Poisson (Cloth Habit)
#3 • le soutien-gorge Marcus (Petit Patron)
#4 • le soutien-gorge Darcey (Evie la Luve)
#5 • la brassière Queenie (Evie La Luve)
#6 • le maillot de bain Queenie x Vernazza (Evie La Luve & Friday Patterns Co)


Coudre des soutiens-gorge sans armatures

Et tiens d’ailleurs, pourquoi coudre ses soutiens-gorge serait plus une aventure que de coudre ses vêtements ? Ma réponse est qu’avec la lingerie, on ne peut pas tricher. Il n’y a pas de coupe “loose” ou “oversize” pour nous sauver la mise. Ni de de frou-frous ou de volants suffisament larges pour cacher la misère du bien-aller.

Partant de là, et comme pour tous les vêtements moulés sur le corps, il faut faire des toiles et des toiles. Pour un soutien-gorge – surtout à armature-, une toile vraiment exhaustive qui te permette de bien juger… ben c’est un soutif complet, avec les bons tissus, les élastiques et tout le patafoin (même si tu n’es pas obligé de mettre la top qualité). Et, comme toujours aussi, certaines marques de patrons t’iront naturellement mieux que d’autres…

Ceci étant, après mon essai de soutien-gorge à armatures avec la Master Class de Marie, tout en tissus chaine et trame zéro stretch (tellement non-stretch qu’on utilise même de la marquisette pour doubler afin d’être encore plus sûre que ça ne bouge pas), j’ai quand même décidé de tenter le confort du stretch avec des soutiens-gorge sans armatures. Le jersey, les résilles & le powernet pardonnent généralement plus les problèmes d’ajustement grâce à leur élasticité.

Matériel pour un soutien-gorge

Liste du matériel nécessaire en fonction du type de soutien-gorge

En plus de tout cela, on évite aussi un certain nombre de difficultés comme se procurer les bonnes armatures : trouver un fournisseur, s’assurer d’avoir la bonne forme en fonction du patron et la bonne taille en fonction… de soi. Parce que même s’il y a un tableaux pour aider à choisir sur le papier dans les explication du Harriet Bra, par exemple, ce n’est pas si simple. En bonus, on évite aussi de coudre le cache-armature.

Mais retournons à nos moutons avec la suite de l’aventure…

Le Watson Bra : un projet pour débutante ?

Si tu te souviens, j’avais acheté le patron du Watson Bra avant même de réserver la Master Class. À la suite de la classe, j’ai donc tenté le Watson Bra et quelques culottes Acacia de Megan Nielsen (patron gratuit). On va dire que les culottes sont clairement plus réussies que le Watson. Je le porte quand même, mais c’est pas non le confort ultime.

Coudre ses culottes : Acacia (Megan Nielsen) & Mme Marla (Fritzi)

Pas si facile

coudre ses soutiens-gorge : watson bra

 

Le soutien-gorge Watson est souvent conseillé comme un premier projet pour les débutantes en lingerie. Je pense que c’est une erreur.

Le mode d’assemblage des bretelles au dos, la jonction des bonnets au milieu devant, l’assemblage de la bande aux bonnets… allié aux problématiques du degré de stretch des tissus pour la bande sous-poitrine n’en font pas un premier projet facile.

Pour commencer à coudre ses soutiens-gorge, je conseillerais plutôt le Hyacinth (gratuit – anglais) de OhhhLulu, le Cassiopée ou Vega (français) de Éclipse Lingerie, la brassière Jordy d’Emerald Erin (existe en français), ou encore plusieurs modèles dont le Darcey chez Evie La Luve (anglais).

Mauvais choix de tissus

Pour commencer, je dirais que je n’ai pas réuni les bons matériaux. Erreur graaave.

J’ai utilisé du tulle stretch en doublure (Stragier, conseillé par Eclipse Lingerie) et c’est nul (en doublure). C’est soit pas assez stretch, soit trop (je ne suis pas sûre), mais en tout cas, ça me démange. Ah oui, parce que je ne t’ai pas dit mais je suis suuuper hypersensible de la peau. Genre, mon joli pull 100% cachemire à col roulé lache me gratte le cou. Oui. Du cachemire (et ne me lance pas sur le mohair stp).

Ensuite, j’ai un peu foiré la fameuse jonction des bonnets au milieu devant.

Enfin, je pense aussi qu’il faudrait que je fasse quelques ajustements, comme reprendre les bandes de côtés / dos… tout comme j’avais fait sur le Harriet. Marie m’avait bien dit qu’elle avait ce souci assez souvent durant ses classes avec les patrons Cloth Habit.

Et finalement… franchement, OK, c’était une toile, mais il est moche quand même, non ?

Mon Watson à toucans : le vilain petit canard de mon tiroir à lingerie 

Quoi qu’il en soit, le bilan de tout ça, c’est que quand je lève les bras, le soutif voyage et je me retrouve avec les bonnets à mi-boobs. OK, à un tiers de boobs. Mais ce n’est toujours pas très confortable de mon point de vue.

Coudre soutiens-gorge Watson

Aussi, l’entre-sein ne repose pas non plus contre la peau entre les seins telle que la photo de présentation laisserait penser. J’ai été observer avec attention pas mal de photos sur Instagram (même si proportionnellement peu de couturières publient des photos portées, ce que je comprends parfaitement), et il semble que je sois loin d’être la seule avec ce souci (si c’en est un ?).

coudre soutiens-gorge

Conclusion sur le Watson

Bon avec tout ça, je le mets quand même… mais clairement quand je n’ai plus rien d’autre à porter dans mon tiroir à lingerie. Mais, je retenterai de coudre des soutiens-gorge Watson un jour. Je suis un peu aguerrie à la lingerie et je suis aussi à la fois mieux renseignée et mieux achalandée en terme de tissus & élastiques.

Sinon, ça va ? Tu tiens le choc ? Comme c’était déjà très très long (désolée), je m’arrête ici. Au prochain épisode, on va examiner le 2e patron de soutien-gorge sans armature que j’ai acheté et cousu, le Marcus de Patit Patron… Stay tuned !

soutien-gorge Harriet
Précédent
Coudre mes sous-vêtements : déboires & victoires (Marla, Acacia & Harriet) • #1
Suivant
Coudre le soutien-gorge Marcus : déboires & victoires • #3

0 Commentaires

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.