15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

La robe M6465 en soie & mousseline (McCalls)

Cette robe M6465 en mousseline et pongé de soie est un projet de commande pour ma mère pour lequel j’ai uniquement exploité les ressources de mon stock. Yeah o/

Si les tissus sont compliqués à coudre, le patron est tout simple… un bon équilibre de la difficulté.

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron de la robe M6465 Bluprint 1 0 €
Mousseline polyester imprimée Stock 1,20 m 0 €
Pongé de soie Bennytex 1 m 0 €
Ruban droit-fil thermocollant Fil 2000 1 m 0,20 €
Fil Stock 1 0 €
Total     0,20 €

Le patron de la robe M6465

Le patron pochette

La robe M6465 est une robe ample qui s’enfile par la tête (pas de système de fermeture), avec des pinces poitrine, une encolure ronde dégagée avec ou sans manches, et SANS poches. Tssss.

La robe présente 5 pièces de patron pour les versions sans manches : devant, dos, parementures devant et dos et les parementures des emmanchures.

La pochette contient les tailles 8 à 24 dans la même pochette avec 4 versions de la robe.

Lorsque la plateforme de cours de couture (et autres arts manuels) Blueprint a fermé, je me suis précipitée pour utiliser tous mes crédits de cours « à vie ».

Comme beaucoup d’abonnées, j’ai choisi plusieurs cours qui comprenaient un patron papier. Celui-ci est issu d’un cours pour apprendre à coudre une robe « housse ».

Soyons honnête et jetons la modestie aux orties : je n’ai pas besoin d’un cours vidéo pour coudre ce genre de pièce.

Cependant le patron semblait de très bonne qualité et je me suis dit que je l’utiliserais bien un jour.

Pari gagnant quand ma mère m’a demandé une robe ample pour affronter les chaleurs de l’été 2021.

Comment ça « Quelle chaleur ?« . 

Oui, je sais.

Les tissus

Pour le tissu, j’ai fouillé dans le stock avant d’acheter et j’ai bien fait :

  • La mousseline m’avait été donné par ma mère pour lui coudre un truc (ça, c’est fait),
  • le pongé de soie est une grosse chute de mon Teddy HB
  • et le patron attendait son occasion pour bondir hors de la patronthèque…

Le seul point négatif c’est que le pongé de soie et la mousseline n’étaient pas les coupons qui prenaient le plus de place dans le stock !

La couture de la robe M6465

À part la difficulté lié à la mousseline et à la doublure en soie, je n’ai pas rencontré de grosses difficultés.

La robe est coupée en taille 14 et elle tombe très bien même si j’aurais pu descendre les pinces d’1 ou 2 cm.

Ici, j’ai suivi quelques conseils de la vidéo Artesane « Techniques et finitions haute couture 1«  pour travailler mes tissus de l’enfer.

Comme une des versions du patron est asymétrique, je l’ai utilisée pour décalquer des pièces de patrons complètes (pas à couper au pli donc) et utilisé la courbe du bas de la robe d’une des autres versions en raccourcissant de 10 cm.

Ma mère n’est pas très grande.

Avec des pièces de patron complètes, j’ai posé le tissu bien à plat et parallèle au bord de ma table et j’ai épinglé comme une démente. 

Ensuite j’ai coupé à la fois et ciseaux sur les grandes lignes droites et au cutter sur les arrondis. Et c’était assez correct.

La doublure a aussi été coupée 10 cm plus courte que la mousseline.

Dos de la robe m6465

Comme la robe est entièrement doublée, je n’ai pas utilisé de parementure.

J’ai utilisé le tutoriel vidéo ci-dessous pour l’assemblage de la doublure et de la mousseline sans coutures apparentes sur le haut avec la technique du burrito (oui, toujours la même !).

C’est passé tout seul avec des tissus aussi fins et souples.

Ma mère partageant (ou m’ayant transmise) mon obsession pour les poches, je lui ai bien entendu ajouté des poches dans la couture.

Autant dire qu’elle était ravie de ce détail.

Ajout de poches dans la robe M6465

Ajout de poches dans la robe M6465

L’encolure de la doublure est soutenue par un ruban droit-fil et sous-piquée pour être sûre de ne pas avoir la doublure qui vient faire coucou sans être invitée.

Encolure de la robe M6465 en mousseline et soie

L’ourlet de la doublure est terminé avec un fin roulotté bien propre à la surjeteuse. La solution de facilité, je dois l’avouer.

Mais je suis assez fière de dire que j’ai réalisé un ourlet mouchoir de 4 mm sur la mousseline qui tient la route.

La robe M6465 en mousseline et soie

Pour terminer les chutes de la mousseline, je lui ai aussi cousu une longue ceinture / étole qui lui permet de resserrer la robe à la taille si elle souhaite… Mais oups ! On a oublié de prendre les photos !

Conclusion 

Je suis très contente de moi sur cette robe. Et sa destinataire aussi, ce qui est bien le principal !

Je dois avoir progressé dans ma technique puisque ces tissus de l’enfer ne m’ont pas trop posés de difficultés en prenant bien les choses calmement et avec les bonnes méthodes.

Peut-être vais-je pouvoir sortir quelques précieux de mon stock sans risque de les gâcher ? Reste à trouver les patrons.

Précédent
La casquette YMMD (You Made My Day)
Suivant
Seachange Jumpsuit (Pattern Emporium) : flotter dans la soie

20 Commentaires

  • 21 août 2021 at 01:28
    catherine

    BRAVO !!!!

    Et qu’il doit être bien gratifiant le sourire de cette maman…

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:13

      Merci ! Oui, ça fait toujours plaisir de faire plaisir !

      Reply
  • 21 août 2021 at 07:00
    Jalyla

    Ta maman est rayonnante dans cette jolie robe et le tissu est superbe.

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:12

      Merci Jalya ! Je lui ai transmis le compliment 🙂

      Reply
  • 21 août 2021 at 07:59
    violette

    très sympa ce modèle et surtout s’il n’y a pas de FE dans le dos merci pour la vidéo je ne la connaissais pas elle est très compréhensible j’aurais bien aimé une photo de ton encolure avec le droit fil et sous piquée suis passure de la visualiser
    en tout cas ta maman est rayonnante !

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:06

      Ah oui, j’ai oublié de prendre quelques photos des détails. J’ai moins le réflexe quand je ne couds pas pour moi !

      Reply
  • 21 août 2021 at 08:47
    Fanfreluche

    Quelle belle réussite ! Tu as assuré comme une pro et en plus tu as fait le bonheur de ta maman. Cette robe lui va à ravir. Et qui sait, la chaleur pourrait bien s’installer pour quelques jours…

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:06

      On croise les doigts pour la chaleur mais ce n’est pas gagné apparemment :/

      Reply
  • 21 août 2021 at 09:09
    Mayana

    Ta maman va apprécier longtemps le confort de la soie , l’imprimé est joli, un modèle simple s’y prêtait à merveille, belle réussite et une maman ravie.

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:07

      Merci ! Oui la soie sur la peau c’est tellement agréable ! D’ailleurs, j’en parle la semaine prochaine 😉

      Reply
  • 21 août 2021 at 09:43
    Nathalie

    Superbe. Ce tissu qui vous a donné tellement de difficultés est vraiment magnifique. Votre maman est rayonnante.

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:07

      Merci pour la robe et merci pour elle 🙂

      Reply
  • 21 août 2021 at 09:55
    Noëlle Adam

    Top niveau couture, coupe et seyant au modèle ! D’accord avec l’idée qu’un tissu « special » appelle une coupe simple. C’est parfaitement réussi. Suggestion pour les grosses chaleurs futures et pouvoir utiliser au max la jolie robe : ajouter des demi-lunes en coton ou coton/soie (ou sur une future version pour toi). L’été, on y croit très fort, genre l’an prochain à Jérusalem…

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:09

      Merci Noëlle ! Ah, elle voulait du sans manches… j’ai respecté le contrat 😉

      Reply
  • 21 août 2021 at 11:47
    Yvonne

    C’est une belle robe, et votre mère a l’air si heureuse de la porter. J’ai fait de même avec Bluprint, en me concentrant sur les cours <> qui incluaient des patrons en papier… c’était une bonne affaire tant que ça a duré.

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:09

      Oui, c’était une bonne affaire… et ça l’est d’autant plus quand on utilise vraiment le patron !

      Reply
  • 22 août 2021 at 10:17
    Falbala

    Cette robe est très réussie et va superbement bien à ta mère. Ahh la soie c’est beau, ça me file des boutons ma première expérience de robe en soie s’est très mal passée.. Le tissu était récalcitrant au possible et m’a fait toutes les vacheries possibles et imaginables!! Du coup je boude un peu cette robe qui est quand même pas mal.. Oui je suis d’accord il faut des modèles simples pour ce genre de tissu. Bravo pour avoir maitrisé ce type de tissu..

    Reply
    • 23 août 2021 at 11:11

      Merci !! La soie fine, c’est compliqué à coudre mais qu’est-ce que c’est agréable à porter ! Ça vaut le coup de persévérer.

      Reply
  • 23 août 2021 at 11:43
    Margueritte

    Pourquoi je n’ai pas eu de filles, moi ? que des mecs … et la mac est bien loin de leurs préoccupations sinon pour me demander de montrer à LEURS filles comment ça marche…
    Tout ça pour dire qu’elle a bien de la chance, ta mère !

    Reply
  • 24 août 2021 at 11:50
    Aisling

    Bravo pour cette réalisation! Très jolie robe, avec de belles finitions. Je ne savais pas qu’on pouvait faire du burrito sur de la pose de doublure.

    Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.