15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

Coudre le short Lyon (Kommatia aka Studio Calicot)

14 Commentaires

Je pensais que j’allais me coudre un petit short Lyon, dans les chutes de mon précieux (entendez onéreux) sweat molleton Atelier Brunette et que j’aurais l’air cool & décontractée…

Alors oui, il est tellement décontracté que me voilà avec un pyjama sur les bras !

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron du short Lyon Makerist 1 2 €
Sweat Twinkle grey Atelier Brunette 0,8 m 0 €
Bord côte rose Driessenstoffen 0,50 m 2,50 €
Cordon en tresse de coton gris Tissus.net 3,98 €
Fil Stock 0 €
Total     8,48 €

Le patron du short Lyon

Mais mais mais, n’anticipons pas ! Parlons patron.

Le short Lyon est un patron qui ne te prendra pas 3 plombes à coudre ni à ajuster.

C’est un petit short prévu pour être cousu en sweat ou en jersey avec des poches à l’italienne et un petit cordon pour serrer à la taille.

Normalement, les explications de Kommatia /  Studio Calicot sont limpides pour moi… mais, je cale sur les explications des poches 🙁

A rien compris la fille.

On voit bien sur les schémas & photos du modèle qu’il y a une surpiqûre. Je vois bien qu’elle essaye de m’expliquer comment faire mais l’ordre de montage me déconcerte, comme qui dirait.

Le sweat au travers duquel le moindre relief est magiquement souligné, que dis-je ? Amplifié.

La couture du short Lyon

Or donc, je n’ai pas fait les surpiqûres des poches que j’ai cousu dans un jersey viscose assez pénible (utilisé pour cette robe Burda) de chez France Duval Stalla.

Je l’ai cousu en taille M, ce qui, pour être honnête, fonctionne uniquement grâce à l’inventeur de l’élasthanne.

Et qui grâce ce choix et le tissu permet de magnifier chaque épaisseur sous-jacente : culotte, t-shirt, grain de beauté…

Tu ne pourras pas dire que je ne montre pas la réalité des plis et des poches qui ne se remettent jamais en place.

Sinon, j’ai aussi réussi à foirer l’assemblage de la ceinture la première fois. Les trous n’étant pas en face du milieu devant.

Sans parler de mes talents très discutables en matière de pose d’œillets.

B R E F.

Ce projet pourtant simple s’est révélé assez casse-gonades, au point que j’ai abandonné les ourlets.

(J’aime beaucoup cette petite vulgarité inclusive conseillée par une amie.)

L’ensemble avec le sweat Nélia et le short Lyon.

Une des raisons de la pénibilité du projet réside dans ce tissu cher et très mou (heureusement que c’était une chute !). Très extensible mais très mou.

Et cher. Et qui bouloche dès 3 lavages. Et qui froisse. Ai-je mentionné qu’il est cher ?

Non, franchement, j’ai craqué sur quelques coupons Atelier Brunette au début de ma carrière de couturière. Ils boulochent tous. Même les baptistes 100% coton.

Je trouve ça un poil abusé. Mais c’est juste moi.

Oui, le sweat était repassé et rangé proprement mais ce tissu froisse de ouf.

Short moyennement réussi + sweat qui fait froid dans le dos = pyjama

Le sweat Nélia cousu il y a presque 3 ans a été très très peu porté, et seulement en intérieur. Parce qu’un décolleté pareil dans le dos d’un sweat… en fait, je ne sais pas faire.

C’est comme un pull en laine sans manches.

Soit t’as froid et tu mets un pull qui te réchauffe AUSSI les bras. Soit t’as pas froid. Là c’est pareil. Je m’arrête.

Conclusion

J’ai donc cousu un pyjama par inadvertance.

Le patron n’est pas mauvais à part cette histoire de poches auxquelles je n’ai rien compris.

Au final, ce short Lyon va très bien pour la maison mais il n’en sortira jamais. Avec le sweat qui ne sortait jamais de la maison, j’ai désormais de quoi prendre mon petit déj en toute décontraction et relative élégance.

Si par élégance on entend simplement avoir 2 vêtements assortis.

Précédent
Coudre la culotte Plume (Étoffe Malicieuse)
Suivant
Harris Tweed & couture tailleur

14 Commentaires

  • 10 octobre 2020 at 08:33
    Lalaure

    L’ensemble pyjama est vraiment classe, mais je comprends ton agacement face à la mauvaise qualité du tissu, surtout rapport au prix. J’espère malgré tout que tu apprécieras cette tenue de week-end ou vacances pour te reposer. Bon week-end

    Reply
    • 10 octobre 2020 at 18:02

      Merci LaLaure 😉 Ah mais j’ai prévu un we productif… comme tout mes we mais c’est le passage à l’action qui pêche souvent !

      Reply
  • 10 octobre 2020 at 09:07
    Emmanuelle

    Moi je trouve cet ensemble de pyjama réussi, du coup
    Au moins les deux pièces ne sont pas perdues !

    Reply
    • 10 octobre 2020 at 18:01

      Mais bon, en vrai, je ne porte pas tellement de pyjama ;p

      Reply
  • 10 octobre 2020 at 09:25
    Mquipique

    Merci, tu m’as fait rire avec tes déboires et tes commentaires… Et merci de nous montrer aussi les ratés, on se sent moins seule !
    Ceci dit, comme pyjama, il se défend très bien cet ensemble short-sweat.

    Reply
    • 10 octobre 2020 at 18:01

      Oui, en pyjama, ça va… mais j’ai toujours froid au dos !!! ;D

      Reply
  • 10 octobre 2020 at 09:50
    Falbala

    Il est très chouette ce short, j’aime beaucoup la forme. Il ne te reste qu’à le refaire peut être un chouia plus large et avec un tissu de meilleure qualité.. Manifestement le prix est disproportionné par rapport à la qualité. Le sweat est sympa aussi peut-être en demi saison mais sinon je suis d’accord un sweat non enveloppant perd beaucoup de son intérêt..

    Reply
    • 10 octobre 2020 at 18:00

      J’avais déjà été vaguement déçue de ma réalisation du sweat à l’époque… Je ne le trouvais pas aussi joli et structuré que sur les photos d’AnnaRose. Pourtant, il me semblait avoir respecté les recommandations pour le tissu. J’avais mi ça sur le dos de mon inexpérience en couture. Mais en fait non !

      Reply
  • 10 octobre 2020 at 17:28
    SophieD

    Tu m’as bien fait rigoler avec tes itérations ! je ne risque pas d’avoir une telle déconvenue dans la mesure ou j’évite les tissus trop chers.
    Comme ça si le tissus bouloche je peux mettre ça sur le prix de celui-ci (en m’indignant quand même en toute mauvaise fois !).

    Reply
    • 10 octobre 2020 at 17:58

      Oui, c’était à mes débuts. Maintenant, j’achète encore des tissus cher mais quand je suis sûre de la qualité. Mais franchement, je trouve qu’Atelier Brunette tire sur la corde. Entre ça et ce que j’ai lu à plusieurs reprises sur leurs double-gazes à pois doré qui fondent au repassage… Vachement pratique pour de la double-gaze !

      Reply
  • 11 octobre 2020 at 21:57
    Dorothee ( recycle_ton_armoire)

    Je ne laisse pas de commentaires à chaque fois, mais j’ai plaisir à venir lire tes compte rendu de patrons et de tissu car tes avis sont éclairants et sans langue de bois.
    Tu donnes des informations pertinentes. Je n’ai pas encore cousu de patrons de cette marque encore moins de tissu Atelier Brunette. En effet mon budget couture est très serré. Je couds toutes les pièces de ma garde robe , j’aime les pièces qui durent avec des tissus qui ne bouloche pas rapidement surtout si il coute un bras.
    Je donne vie à tous mes morceaux de tissus.

    Est ce que tu vas essayer de coudre une deuxième version de ce short dans un molleton moins souple et plus lourd comme un molleton de type jogging. Pour la surpique de la poche, à première vue en regardant le dessin technique que tu as publié. Je ferai la surpiqure juste après avoir cousu la poche et le fond de poche. Je repasserai bien puis je passerai un fil de bati pour maintenir la poche plaquée contre le devant et bien voir la ligne à coudre. puis je ferai ma surpiqûre avec une aiguille double. Et ensuite j’enleverai le fil de bâti et j’assemblerai le devant avec le dos du short pour chaque jambe, et ensuite je ferai les autres étapes classique de montage d’un short avec ceinture puis les ourlets.

    Hâte de voir si tu vas en coudre un autre .

    Bonne couture

    Reply
  • 12 octobre 2020 at 09:47
    La Gauchère

    Mais trop d’accord avec toi concernant les tissus Atelier Brunette! On conviendra que c’est de la m…. Et ce modèle de sweat, que je ne connais pas, est … comment dire…. déconcertant? Bref, un nouveau pyjama

    Reply
  • 14 octobre 2020 at 14:03
    Enge

    Bonjour :-),

    Deux coupons seulement de chez Atelier Brunette, 2 viscoses : l’un des deux s’est marbré au lavage et le deuxième s’est complètement déformé à la couture. Pour le premier, j’ai contacté AB, avec photos, ils m’ont très gentiment et sans question renvoyé un autre coupon de même taille, qui a aussi marbré au lavage (laine, délicat, toussa…).
    Et pour finir, les deux coupons s’avèrent très fragiles et feutrent et les fibres se déchirent au porté.
    Bref… Pas envie d’y retourner…

    Pour le short, dommage, j’aime bien sa coupe en effet.

    Reply
  • 19 octobre 2020 at 10:06
    Rox

    Ça fait plaisir de voir que la couture n’est pas un monde tout rose rempli de réussites comme Instagram essaye de nous le faire croire. Parfois il y a aussi des fails, merci d’en parler, ça permet de déculpabiliser un peu.
    Je confirme pour les tissus Atelier Brunette, j’ai investi dans un tencel cet été et il a blanchi dès le 1er lavage ou bien c’est peut-être à cause du repassage, je ne sais pas. En tout cas c’est assez rageant au vu du prix. Sans parler du fait qu’il froisse énormément…

    Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.