15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

Le top Paddington (French Navy x Peppermint • patron gratuit)

Le top Paddington m’a tout de suite tapé dans l’œil à sa sortie. Il avait tout pour plaire : c’est un patron gratuit, issu d’un collaboration avec French Navy que j’apprécie, avec des énormes manches bouffantes raglan supers tendance et l’air d’être facile à coudre. Genre les doigts dans le nez. Pif, pas, pouf.

Notez que le passage important ici est « l’air d’être ».

Ceci étant, j’ai encore mis 6 mois à m’y mettre, on ne me refera pas !

ITEM BOUTIQUE PRIX QUANTITÉ
Patron du top Paddington de French Navy Peppermint 1 0 €
Coton Ikat à pois Itokri.com 1 15,00 € (incluant FDP)
Modal noir (chute de la chamise Jane) Tissus.net 1 0 €
Fil Stock 0 0 €
Total     13,92 €

Interview dans Thread & Neddles

Veuillez nous excuser pour une interruption momentanée du programme

Aujourd’hui a été publié une interview de moi-même par la chère @Sunshine du forum Thread & Neddles.

Je vous y raconte ma vie, mon style, mes inspirations et mes (peut-être) futurs projets.

Je voulais vous remercier, remercier mes lecteur.ices pour leurs commentaires là-bas ou ici sur ce blog. Ça me fait toujours chaud au cœur de les lire. Vraiment. Je suis mes statistiques de trafic, mais entre les chiffres ou les mots, il n’y a pas photo !

Donc bisou merci à tous.tes et revenons à nos moutons !

Reprise du programme

Le patron du top Paddington

Le top Paddington est une blouse large boutonnée au dos, sans pinces, avec des manches raglan bouffantes au-dessus du coude (contrairement à ce que pourrait laisser croire le dessin technique) et resserrées par un élastique dans une coulisse.

Le patron du top Paddington est sorti pour en mai dernier dans le numéro 50 du magazine australien Peppermint.

Ce magazine est une pépite à suivre puisqu’il collabore tous les numéros avec une créatrice pour proposer un patron gratuit.

Généralement, ces patrons sont d’excellente qualité puisqu’ielles ne collaborent pas avec n’importe qui. On peut ainsi trouver :

Wide Strap Maxi Dress - Peppermint

Wide Strap Maxi Dress

Jupe Skirt Peppermint In The Fold Lascaux

Pleated skirt

Milton Pinafore par Just Pattern

À la base, le top Paddington était prévu pour me déstresser d’un échec sur le Black Beauty Bra. Ah ah.

[Note : Je pensais avoir atteint mon but pour un soutif à armatures, mais non. Je continuerai mon travail pour ajuster un soutien-gorge à armature quand j’aurai stabilisé ma taille qui change en ce moment.]

Sur le papier, le top Paddington semble vraiment parfait pour les débutant.es ou pour un « spa couture détente ».

Maiiiis, derrière son air innocent, cette petite blouse présente 2-3 difficultés :

  1. surpiqûre de la parementure en arrondi
  2. couture de la coulisse d’élastique sur une grande courbe très difficile à résorber
  3. la patte de boutonnage et ses fameuses boutonnières

Enfin, la large gamme de taille va du 82 cm au 128 cm de tour de poitrine.

Coudre le top Paddington

D’après vous, est-ce que j’ai fait des modifications ?

Bah oui.

La patte de boutonnage dos

Déjà, pour me simplifier la vie, j’ai supprimé la patte de boutonnage du dos. Pour faire cela, il suffit de couper au pli en enlevant la valeur de la patte de boutonnage à même.

Ma tête passe, pas de souci.

Les manches : +4 cm

Ensuite, j’ai allongé la manche de 4 cm pour la faire passer sous le coude en utilisant directement le tutoriel fourni par Peppermint. Bah hé, c’est l’automne quand même !

Ce tutoriel propose aussi de réaliser un bracelet de manche mais…

Le bas des manches

…j’ai quand même tenté de créer la coulisse prévue à l’origine dans le patron pour insérer un élastique. Sans succès.

La créatrice prévient clairement qu’il y aura du sang, de la sueur et des larmes pour créer cette coulisse x 2. Et boudiou que oui.

*L’ourlet de la manche est très incurvé et est coupé dans le biais. Je trouve donc utile d’utiliser des points de bâti pour faciliter l’assouplissement du tissu lors du repassage de l’ourlet / de la gaine élastique. Je vous recommande également de vous assurer qu’il y a beaucoup d’eau dans votre fer à repasser car l’ourlet de la manche nécessite beaucoup de vapeur.

Elle prévient également que les personnes légèrement perfectionnistes vivront probablement difficilement les inévitables plis (ou micros-pinces) présents sur la coulisse.

Tu m’étonnes. Très difficilement même bichette.

J’ai fini par jeter l’éponge après 2 jours de désespoir pour passer à la version avec bracelet de manche proposée par le tutoriel.

Mais j’ai encore ajouté mon grain de sel en créant des ouvertures (des grosses boutonnières en fait) pour me permettre de passer un lien et faire un joli nœud.

Finalement, comme je n’arrivais pas à ce que je voulais avec le lien, j’ai utilisé le patron du nœud-papillon Fleming de Les Patronnes.

Et voilà !

La parementure surpiquée

Enfin, la parementure d’encolure a aussi décidé de faire son emmerdeuse.

Pour commencer, elle a dû être crantée aux épaules pour se poser correctement. Comme une pince en fait. On le voit légèrement sur la photo ci-dessous.

De plus, je m’y suis reprise à 3 fois pour réaliser une surpiqûre propre qui prend bien toutes les épaisseurs.

Les surpiqûres de parementure, c’est toujours chaud pour d’obtenir un résultat nickel sur l’endroit ET qui prenne bien toute la parementure dans la couture sur l’envers.

Conclusion

Côté couture facile, rapide et détente, c’est un flop.

Côté style, swag et confort, on est au sommet du kif cher.es lecteur.ices !

Franchement, je suis absolument ravie du résultat. Les proportions de ce top Paddington sont parfaites. Il sera certainement très porté.

Sera-t-il recousu ? En robe d’été peut-être, ou en cadeau de Noël si ça intéresse quelqu’un.e ?

Enregistrer sur Pinterest

Précédent
La culotte Céleste (Étoffe Malicieuse)
Suivant
Le t-shirt 123 du Burda 09-2012

11 Commentaires

  • 30 octobre 2021 at 06:29
    Fanfreluche

    Il est trop mignon ce paddington top ! Les manches, avec les gros pois structurés et les jolis noeuds, sont de la bombe. Dommage que ce soit si difficile à réaliser. En tout cas tu as assuré au mieux. J’adore le look.

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 06:31
    Fanfreluche

    Ah oui et bravo pour la distinction chez T&N. Plud que méritée. Je vais de ce pas lire l’interview.

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 06:32
    Fanfreluche

    Plus, pas plud!

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 06:50
    moune

    Waouh!!!! Ce n’est plus du top ultra-rapide ça !!! mais quel résultat ! J’admire vos choix de tissus . il vous va à ravir , mille bravos à vous

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 08:03
    Mayana

    Ce top est ravissant, il convient à votre style.
    J’ai l’impression que la rallonge de la manche a compliqué un peu plus la difficulté pour prendre en compte le pliage du coude. Comme c’est le résultat qui compte c’est nickel au final.

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 08:19
    Mayana

    Je viens de lire l’article du forum Thread & Neddles. Quel beau parcours.
    Pour le soutien gorge peut-être celui d’étoffe malicieuse?

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 08:22
    Morgane

    Alors je valide la longueur donnée aux manches, et le bas des manches. Le bracelet est bien plus classe qu’un élastique et le noeud que tu as fixé très mimi classe. J’aurais peut être fait la blouse un poil plus longue.
    Après, je ne suis pas 100% emballée par le côté deux tissus mais sans trop savoir pourquoi puisque le résultat est quand même très réussi. On est d’accord que tout en pois aurait été too much …

    Reply
  • 30 octobre 2021 at 08:43
    Valérie

    Sympa ton interview
    C’est vrai que je te le lis tous les samedis matins et que je ne commente jamais les posts mais j’aime beaucoup ton analyse des patrons et tes commentaires en général.
    Merci pour ce que tu fais et le partage de connaissances, d’idées…

    Reply
  • 2 novembre 2021 at 13:48
    Marie

    Le résultat, quelles qu’aient pu être les difficultés, est franchement top, je comprends que tu kiffes !

    Reply
  • 2 novembre 2021 at 19:31
    Falbala

    C’est un top raglan alors forcément j’adore. C’est vrai que ce genre de cousette a l’air fastoche, genre « fingers in the nose »… Mazette que de pépins sur ce projet mais tu as vaincu la bête et c’est l’essentiel!! J’adore les manches et la finition à ta sauce, vraiment jolie.. Maintenant que tu connais les obstacles, tu parviendras à les surmonter..

    Et moi aussi je vais de ce pas, lire ton interview!! Bravo à la vedette du mois!! Oui je sais j’ai pas mal d’articles à lire en retard…

    Reply
    • 17 novembre 2021 at 15:42

      Ah ah ! Merci 🙂 Il est suffisament super chouette pour ne pas m’avoir découragée ! Un bon point !

      Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.