15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Coudre la culotte de règle Bloody Mary (Fitiyoo)

Cette culotte Bloody Mary est un test que j’ai réalisé pour Fitiyoo. Encore une fois, un vrai test où mes retours ont été pris en compte et pas un coup de pub pour Instagram avec synchronisation des posts (suivez mon regard vers Fibremood qui me sature tous les 2 mois. Bref.).

J’avoue que la proposition de tester aussi le kit m’a particulièrement intéressée car je ne pense pas que j’aurais eu envie de commander ces tissus techniques spécialement pour un test. Je veux bien tester gratuitement mais pas faire du bénévolat payant !

En plus, cette marque au design pop et à la communication super inclusive m’intriguait depuis sa sortie… une raison de plus pour tester ! 

ITEM BOUTIQUE PRIX QUANTITÉ
Patron la culotte Bloody Mary Fitiyoo 1 Offert
Jersey de coton noir issu du kit Bloody Mary Fitiyoo 0,40 cm Offert
Résille stretch à pois issu du kit Bloody Mary Fitiyoo 0,20 cm Offert
Micro-éponge de bambou du kit Bloody Mary Fitiyoo 0,20 m Offert
Membrane PUL issue du kit Bloody Mary Fitiyoo 0,20 m Offert
Élastique pré-plié issu du kit Bloody Mary Fitiyoo 1,80 m Offert
Fil Stock 0 0 €
Total     0 €

À noter : Le patron et le kit 3 culottes (valeur 76 €) m’ont été offert par Fitiyoo en l’échange du test du patron et de mes retours.


Le patron & le kit de la culotte de règle Bloody Mary

Le kit Bloody Mary

J’ai reçu le kit 3 culottes dans une enveloppe papier kraft. Le déballage est très agréable. On a vraiment l’impression de déballer un joli cadeau, bien présenté, sans emballages plastiques affreux. Le kit comprend :

  • 80 x 140 cm de jersey de coton fin et doux d’une très belle qualité
  • 30 x 140 cm de powernet fin à moyen (improprement appelé “tulle” par Fitiyoo)
  • 30 x 140 cm coupon de résille stretch à pois
  • 40 x 140 cm de membrane PUL
  • 40 x 140 cm de micro-éponge de bambou
  • 2 m d’élastique pré-plié noir mat de très belle qualité
  • 2 m de galon de dentelle stretch noir

Toutes les fournitures sont de belle qualité et c’est clairement super pratique de les avoir rassemblées directement dans un kit. Notamment les tissus techniques dont on a pas forcément envie d’acheter un mètre tout seul.

Petit focus sur le PUL qui était assez mystérieux pour moi avant d’en avoir entre les mains. PUL est l’acronyme de PolyUrethane Laminé. C’est une résine synthétique laminée et contrecollée sur une couche de textile (coton, polyester ou polyamide). On obtient ainsi un tissu imperméable qu’on utilise ici pour empêcher les fuites de la culotte.

S’il y a largement assez de tissu (dans ma taille) pour coudre 3 culottes (voir plus !), il n’y a pas assez d’élastiques.

En effet, pour coudre 1 culotte j’ai eu besoin d’un tout petit peu moins de 2 m d’élastique… ce qui permet d’en faire une 2e avec le galon dentelle mais pas une 3e avec ce qui resterait. D’ailleurs, il est spécifié qu’il faut 2,20 m de galon ou d’élastique pré-plié pour coudre la culotte en 3 XL.

Je trouve ça assez dommage d’avoir mégoté sur les élastiques, surtout aux dépends des plus grandes tailles. Du coup, le nom de la “Box 3 culottes” n’est pas vraiment mérité.

Enfin, au moment où je cousais la culotte, j’ai entendu parler du Zorb, un nouveau matériau encore plus absorbant pour remplacer l’éponge… j’aurais bien aimé tester.

Le patron Bloody Mary

Le patron de la culotte Bloody Mary est à part du kit, sous forme de fichiers PDF.

La culotte Bloody Mary est disponible du XS (TH 75 – 81 cm) au 3 XL (TH 124 – 130 cm).

Les explications sont en français et en anglais sur le même document. 

Le pas-à-pas est clair et détaillé, illustré de photos parsemées d’indications graphiques supplémentaires pour plus de clarté.

Pour certaines explications (comme la couture des élastiques), les explications renvoient aux vidéos Fitiyoo. N’hésitez pas à les visionner avant de vous lancer, c’est toujours bien de savoir à quoi s’attendre.

Enfin, la planche de patron s’assemble très rapidement, il y a des calques, tout est parfait !

Coudre la culotte de règle Bloody Mary

Franchement, je n’aurais jamais pensé me lancer dans la couture d’une culotte de règles, ou culotte menstruelle. Mais, comme on dit, l’occasion fait le larron !

Au final, j’en ai cousu 2 car la 1e s’est avérée trop petite. J’ai hésité entre 2 tailles et j’ai pris la plus petite. Erreur !

J’aurais donc tendance à dire que Fitiyoo taille bien mais plutôt vers le tout juste que vers l’aisance.

Cependant, comme j’ai cousu avec la résille qui est moins élastique que le powernet… ça a aussi pu jouer. Dans la couture de lingerie, l’élasticité des tissus et des élastiques influencent énormément le bien-aller d’un modèle.

D’ailleurs, comme souvent, je n’ai pas respecté les recommandations de longueur pour les élastiques. Le cisaillement des élastiques est une sensation insupportable !

Comme d’habitude aussi, je couds l’élastique pré-plié en 2 passes : la première visible seulement à l’intérieur au zig-zag 3 mm / 3 mm et la deuxième visible à l’extérieur avec le point éclair qui ressemble beaucoup à un point droit.

La culotte Bloody Mary est entièrement doublée sur la partie centrale avec toutes les coutures cachées (Fourreau & Burrito sont de la partie) et les couches absorbantes & imperméables bien encloses.

Je pense que c’est le cas de tous les patrons de culottes menstruelles, ce qui explique que les divers modèles sur le marché ont un stylisme relativement identique.

En gros, les couches de PUL et de micro-éponge bambou sont assemblés à la doublure de la culotte avec seulement 2 surpiqûres visibles (à l’avant et à l’arrière). OK, chez moi il y en a 4 car je me suis plantée sur ma 2e version, mais bref.  

Ensuite on assemble les côtés et le tissu extérieur et hop ! Plus rien n’est visible de l’extérieur, c’est nickel.

Sur mes 2 versions, j’ai mis 2 couches de jersey de bambou pour plus de sécurité. Au final, la culotte est un peu épaisse mais passe tout à fait inaperçue une fois enfilée.

Conclusion

Je pensais que la couture d’une culotte menstruelle était bien plus compliqué que ça ! Mais comme souvent sur les projets qu’on a jamais tenté, c’est bien plus simple qu’on n’imagine.

En fait, c’est juste une ou deux étapes en plus pour assembler les couches absorbantes & imperméables.

Autant je préfère acheter mes fournitures au détail pour la lingerie, autant j’ai vraiment apprécié d’avoir toutes les fournitures spécifiques nécessaires directement dans un kit.

J’ai un petit doute à moyen terme sur le confort du jersey de coton à l’intérieur versus une doublure mousse (comme pour les maillots de bain) car le coton garde peut-être l’humidité. Il faudrait probablement tester plus de versions pour se faire un avis définitif !

En tout cas, c’est clairement un produit hyper-pratique que je ne saurais trop recommander… à vos machines !

Précédent
The Jackie dress in silk jersey knit (Victory Patterns)
Suivant
The Shift Tee: from witch to viper (Misusu)

5 Commentaires

  • 27 November 2021 at 09:50
    Emmanuelle

    Je n’ai pas encore cousu de culotte mais des serviettes lavables, oui. J’en utilise depuis quelques années. Moi aussi je craignais l’effet mouillé du jersey mais je n’ai jamais été embêtée. J’ai du Zorg, je t’en envoie volontiers si tu veux tester.
    Elle est bien jolie cette culotte !

    Reply
    • 27 November 2021 at 15:01

      Merci ! J’ai plein d’éponge de bambou encore, je vais déjà finir ça !

      Reply
  • 27 November 2021 at 10:10
    Emmanuelle

    Du Zorb, pas du Zorg

    Reply
    • 27 November 2021 at 15:01

      Ah ah ah ! Ça faisait très Star Trek, je trouvais ça pas mal 🙂

      Reply
  • 28 November 2021 at 00:15
    Emilie

    Ah mais je te rejoins tellement par rapport à fibremood
    Concernant ces culottes de mon côté je crois que je vais commencer par tester une version du commerce, mais c’est top que ça se democratise (“toutes faites” et côté patrons)

    Reply

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.