15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Coudre la jupe Berlin (Orageuse)

Acheté en juillet 2018, le patron de la jupe Berlin d’Orageuse attendait de moins en moins patiemment dans ma patronthèque. J’avais flashé dès mon retour à la couture (fin 2017) pour ce patron et je l’ai acheté au détour d’une promo Makerist.

J’ai trouvé (enfin !) fin 2019 un lainage qui me paraissait parfait pour le projet. Après quelques atermoiements quand j’ai regardé les instructions (il y avait une doublure et tout ça), j’ai fini par m’y mettre pendant les dernières vacances et voilà !

Premier projet 2020 de ma sélection : c’est fait !

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron de la jupe Berlin Makerist (en promo) 1 5,95 €
Lainage jacquard rayures & pois Bennytex 1,5 m 20,24 €
Doublure à rayures bleues (bon cadeau) Sacrés Coupons 1,2 m 0 €
Fil Stock 0 0 €
Total     26,19 €

 

Le patron de la jupe Berlin

Anatomie du patron

Comme tout les patrons Orageuse que j’ai testé (la robe / top Lisboa et le pantalon Bruges*), la planche et les explications sont claires, bien illustrées et très joliment mises en page.

C’est ainsi très agréable de travailler avec des documents de cette qualité (-> graphiste inside).

Jupe Berlin patron Orageuse

Le patron est disponible en PDF uniquement, en français et en anglais, en A4, A0 & US letter. Toutefois, pas de choix des calques pour imprimer par contre.

Jupe Berlin patron Orageuse

Jupe & morphologie

La jupe Berlin est une jupe mini ou mi-mollet avec de grandes poches (ouiiiii !) qui créent du volume sur les hanches et structurent tout le style.

Comme ça, on pourrait se dire que c’est une idée à la con pour une femme avec des hanches prononcées comme moi… Je vous laisse juge, mais personnellement, je trouve justement que ça permet de les faire oublier.

Jupe Berlin patron Orageuse

Enfin, 2 pinces qui se transforment en plis courent sur le devant + 2 pinces dos pour bien épouser les courbes. La ceinture est en forme (courbée) aussi dans le même objectif.

La couture de la jupe Berlin

Je l’ai cousue en 40 gradé en 42 au niveau des hanches. En rétrospective, j’aurais pu aller jusqu’au 44.

Jupe Berlin patron Orageuse

Les modifications

J’ai raccourci la jupe de 4 cm à l’ourlet pour mon mètre soixante (#teampetite). Du coup, j’ai aussi fendu plus haut le devant pour équilibrer la chose et m’octroyer plus de sexitude et d’amplitude de mouvement dans la marche.

Cependant, il vaut probablement mieux vaut raccourcir avec la méthode orthodoxe consistant à couper le patron sur une ligne de hanche ou de genou. Ceci étant, à la hanche, c’est compliqué à cause des poches. Au genou, il y a la fente aussi. Brefle. 

Jupe Berlin patron Orageuse

Sinon, j’ai dû aussi raccourcir le zip invisible au dos de 3-4 cm pour cause de “bec” créé par le zip qui arrivait au milieu de fesses. Ce bec très disgracieux apparaissait à l’endroit où la jupe tombe droit vers le sol normalement.

Après diverses tentatives d’ajustement pour régler le souci, j’ai trouvé le coupable et je l’ai donc raccourci. Couic ! Du coup, enfiler la jupe me demande désormais un léger tortillage du cul pour rentrer dedans.

Jupe Berlin patron Orageuse

Finalement, j’ai pas mal fait joujou avec les marges de coutures de 1 cm… ce qui laisse peu de marge (sic) : 

  • Réduction à 0,5 cm aux hanches (enfin devrais-je dire à la culotte de cheval) pour me donner un peu de place pour bouger.
    La doublure synthétique notamment n’a vraiment pas une once  d’extensibilité dans toutes ses fibres. Le lainage aurait pu se détendre je pense, mais la doublure, niet, nada, wallou.
  • Bas de la jupe repris de 2 à 3 cm sur les côtés (décalage de la couture de 1 à 1,5 cm) pour avoir une ligne plus fuselée, comme sur le dessin technique, et moins large et tout droit comme le patronnage donne en vrai.

Jupe Berlin patron Orageuse

Une critique tout de même

Si la doublure est vraiment simple à assembler à la jupe, il faut la coudre à la main au niveau de la fente.

En soi, ça ne me pose pas de problème. J’aime bien faire de la couture à la main posée sur mon canap’ devant une série.

Mais, il n’y a pas de repère pour indiquer où arrêter la couture milieu devant sur la doublure. Ça oblige à tâtonner pas mal. Car si on coud les deux couches sans les aligner pile-poil, la doublure tire sur le tissu externe et crée des plis et des becs. Bwâââ.

Je suis assez fière de ma fermeture invisible au dos que j’ai mise en place sans difficulté. C’est à ce genre de chose qu’on s’aperçoit de sa progression 🙂

Conclusion

Jupe Berlin patron Orageuse

Une couture fort agréable, pas compliquée pour un rendu très business woman (et non pas working girl qui signifie travailleuse du sexe en anglais… à bon entendeur !). 

J’apprécie un patron qui ne demande pas un tissu fluide, une viscose à la con (= super polluante). Un beau lainage (la laine froisse peu par ex.) ou un denim sont des tissus parfaits tant qu’ils tiennent bien les plis (les plis devant ne tenant que par un bon repassage).

En revanche, je regrette que le dessin technique avec sa forme fuselée ne se retrouve pas vraiment dans le patronnage. Ce n’est pas une grosse modification à faire cependant.

Au final, je pense refaire la version courte quand je trouverai un tissu qui m’inspire… à suivre !


*non publié car il ne me va pas et me donne littéralement des boutons

Précédent
Projets couture : sélection 2020 de patrons + tissus
Suivant
Patrons gratuits de lingerie : culottes, soutiens-gorge & brassière

4 Commentaires

  • 29 January 2020 at 21:38
    Morgane

    Je valide à 200%. Typiquement le genre de modèle que j’adore. Les poches sont très chouettes et effectivement, ça ne me choque pas même sur des hanches déjà généreuses. C’est comme une basque, je trouve ça très sexy sur de bonnes hanches.
    Le choix du tissu est, comme très souvent, très judicieux et original.

    • 2 February 2020 at 15:57

      Merci ! Comme tout compliment venant de toi qui n’a pas sa langue dans sa poche ( 😉 !), ça me fait d’autant plus plaisir 🙂

  • 1 February 2020 at 13:49
    Manougis

    Le toucan est très joli…. et va avec le décor vivant…. 🙂
    Ceci dit je fais le même commentaire que Morgane… très beau tissu, très belle coupe et je trouve que cette longueur “te grandit” dans tous les sens du terme !!!

    • 2 February 2020 at 15:56

      Merci beaucoup ! <3