15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Couture tailleur : comment apprendre seule ?

La couture tailleur, mon dernier défi. Ça doit pas être sorcier que je me suis dit. Peut-être pas sorcier mais j’ai parfois l’impression que c’est un art dont les techniques sont planquées comme le secret de la pierre philosophale (Nicolas Flamel, si tu passes par là, des bisous).

Mais telle Lara Croft ou Dora l’exploratrice (oui, je sais, on est pas sur le même type de silhouettes…), je me suis lancée sur le web & les bibliothèques pour faire mon instruction.

Pour ton plus grand bonheur, et pour le bénéfice de ma future mémoire défaillante (futur moi, si tu passes par là, coucou !), voici les ressources sur lesquels j’ai réussi à mettre la main.

Les vidéos pour apprendre la couture tailleur

Clairement, en France, les vidéos sur les méthodes tailleurs, je n’en ai pas trouvé. Ça m’a d’ailleurs été confirmé par un collaborateur de Lafayette Saltiel Drapiers (mercerie professionnelle pour les tailleurs depuis 1 siècle) : les tailleurs gardent leur savoir pour eux. 

Du coup, je me suis tournée vers les vidéos en anglais.

En anglais sur Craftsy

Plusieurs cours sur Crafsty (anciennement Bluprint, anciennement Craftsy) m’ont vraiment beaucoup aidé à comprendre la philosophie & les techniques de la couture tailleur.

La série Essential Guide to Tailoring de la super british Alison Smith (décorée par la reine Elisabeth steuplé): Structure and Shape, Construction et Finishing. Cette série est très complète avec les différents types de méthodes tailleur, une vision d’ensemble du processus tout en s’attardant sur certains points plus complexes ou moins connus.

J’apprécie aussi ces différents cours de Kenneth D. King, un tailleur américain qui montre d’actucieuses astuces & techniques de couture : Sew the Velveteen Blazer, The Carefree Fly-Front Coat, Designing Details: Pockets. Le dernier, c’est mon préf de préf.

En anglais sur Threads

Si tu ne connais pas Threads (et que tu parle anglais) : fonce.

Threads, c’est un “vrai” magazine de couture. Pas un mensuel de patrons ou un magazine d’articles publicitaires sur les marques de patron / magasins de tissus / marques d’accessoires.

Un magazine, que dis-je, une bible de couture qui aborde des sujets pointus, de vrais tests de patron, des décodages de vêtements couture vintage pour retrouver des techniques, des articles et maintenant des vidéos (sur le site) de pointures de la couture : Kenneth D. King (le revoilà), Louise Cutting, Susan Khalje, etc.

Couture Jacket Hemming par Kenneth D. King

Sewing Inset Corner de Kenneth D. King

Learn about the Turn of the Cloth

Je te liste ici quelques vidéos forts intéressantes mais pour accéder à l’ensemble du contenu, il faut s’abonner.

En français sur la couture tailleur moderne

À l’époque où je cherchais, ma recherche sur le web fût vaine. Pas de cours en ligne. Depuis, j’ai vu apparaître ce cours sur Artesane : 

Cours vidéo de Pauline Alice selon les méthodes modernes de couture tailleur à base d’entoilage thermocollant, telles qu’on les trouve dans le prêt-à-porter.

Ceci dit, je ne peux pas juger de la qualité car je ne l’ai pas acheté. Mais je le mentionne pour les non-anglophones.

Suivre la couture d’un manteau par un tailleur

Enfin, une série que je n’ai pas encore eu le temps de regarder dans son intégralité mais qui promet d’être vraiment passionnante.

Livres sur la couture tailleur

Il existe 2 ouvrages en français que j’avais prévu de consulter grâce aux bibliothèques parisiennes… mais confinement.

La veste tailleur homme : guide de montage traditionnel de Sébastien Espargilhé

La veste tailleur homme : guide de montage traditionnel de Sébastien Espargilhé

L'art du tailleur = The art of tailoring de Yukio Kakita

L’art du tailleur = The art of tailoring de Yukio Kakita

Sinon, j’ai trouvé à la bibliothèque Fashion Patternmaking Techniques [vol. 3] d’Antonio Donnanno. Il propose plusieurs passages intéressants sur le montage d’un manteau, la couture des entoilages, la création des épaulettes, etc.

Très intéressant mais pas de pas-à-pas illustrés ici.

Par contre, ce livre est parfait pour se faire une idée du patronage pour femme et homme de tous types de manteaux, vestes, capes avec chaque type de col, de manches, forme de bustes, le patronage d’une capuche, etc. Un livre plutôt destiné à des personnes déjà familières avec les bases du modélisme.

Au final, qu’est-ce que je retiens sur la couture tailleur ?

Déjà, il y en a plusieurs types. Et bé oui, parce que ce serait trop simple sinon.

  • LA méthode traditionnelle est réalisé avec énormément de couture à la main pour fixer différents type d’entoilages à base de matériaux naturels (laine, crin, poil de chameau, viscose) au tissu principal
  • la méthode moderne avec des entoilages thermocollants qui convient mieux à certains lainages modernes, un peu lâches ou à des lainages très épais (type caban)
  • la méthode japonaise qui joue sur les valeurs de couture pour assurer des coutures d’assemblage “invisible”
  • la méthode mixte mélange les techniques traditionnelles avec des entoilages thermocollants

Quelle est la meilleure méthode de couture tailleur ?

Bé, j’ai envie de te dire : ça dépend*.

Ça dépend de ton tissu principal essentiellement mais aussi du temps que tu souhaites dédier à ce projet.

Si tu as un tissu très traditionnel avec une petite épaisseur et qui se tient bien seul (drap de laine, lainage à manteau ou, au hasard, Harris Tweed), tu peux choisir la technique que tu veux. Pour info, un Harris Tweed tourne autour de 310-330 grammes et est assez souple et fluide.

1. Lainage chevrons noir et bleu| 2. Lainage chiné violine | 3. Harris Tweed | 4. Lainage mélangé à carreaux

Si tu as un tissu plus moderne (tweed un peu lâche en fibres mixtes, natté de coton, etc), les entoilages thermocollants seront plus appropriés.

1. Laine polaire pour manteau Mélange laine vierge et mohair | 2. Tissu natté inspiration Chanel | 3. Lainage à carreaux | 4. Tissu natté Choupette noir

Idem, si tu souhaites utiliser un jacquard ou un brocard.

*ça dépasse

Pour terminer…

Tu le devines peut-être (d’autant que j’ai spoilé ma conclusion à l’article précédent), je vais partir sur la technique de couture tailleur la plus traditionnelle. En addition, il faut que je patronne la doublure non prévue dans mon patron.

Par ailleurs, je vais avoir besoin de fournitures spécifiques et de quelques outils que je te montrerai dans le prochain article de la série 😉

Précédent
Harris Tweed & couture tailleur
Suivant
Shorty Scarlett (patron gratuit • Eclipse Lingerie Studio) & Plume n°2

5 Commentaires

  • 2 November 2020 at 06:00
    violette

    excellent et toujours aussi bien documenté !!

    tu as l’article sur le blog de Julien Scavini sur les méthodes d’entoilage que j’ai bien aimé
    https://stiff-collar.com/2010/10/04/916/
    il est je trouve bien complet

    Reply
  • 2 November 2020 at 06:53
    Fanfreluche

    C’est passionnant. Je suis impatiente de lire la suite. Tu nous fournis une mine d’info très précieuse et en plus on risque d’avoir le temps de s’y perdre copieusement. Merci beaucoup Solène.

    Reply
  • 2 November 2020 at 08:05
    Mayana

    Je n’utiliserais jamais ces techniques mais je trouve tes articles toujours très très intéressants.

    Merci

    Reply
  • 6 November 2020 at 11:47
    Annick Beaury

    bonjour Miio
    je porte du 120E taille francaise en soutien gorge et j’aimerais savoir combien de tissus pour confectionner le soutien gorge maya le soucis est que je ne trouve pas ma taille sur le télechargement gratuit qui n’indique jusq’au 44/100us je suis débutante en couture et j’aimerais testé merci
    Cordialement

    Reply
    • 6 November 2020 at 11:52

      Bonjour Annick,

      Je n’ai jamais testé le Maya personnellement. Cependant, pour un soutien-gorge, quelque soit la taille, 50 cm sur la laize sont largement suffisamment pour faire 1 voire 2 soutiens-gorge.

      Reply

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.