15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Culotte Paola qui flashe ou pas (Petit Patron)

17 Commentaires

Cette culotte Paola aurait pu ne pas voir le jour, vu mon désamour pour la marque Petit Patron, mais j’avais besoin d’un patron de culotte taille haute pour ma maman pour Noël.

Fidèle à ma méthode, je te présente ma version test cousue avant le cadeau final.

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Pack Lingerie (je ne mets pas lien à dessein) Petit Patron 1 (24 €) déjà comptabilisé
Jersey viscose turquoise (chutes) Les Coupons de Saint Pierre 0,60 m 0 €
Jersey bio rayé néon de Lillestoff Lulu La Luciole 0,60 m 0 €
Élastique à picots Mercerie Extra 2 m 0,70 €
Élastique pré-plié turquoise A & A 0,8 m 1,72 €
Dentelle blanche au mètre Calais Dentelle 0,30 m 2,73 €
Élastique pré-plié blanc La Réserve des Arts 3 m 1 €
Jersey en coton bio blanc Tissus.net 0,30 m 0,5 €
Fil polyester & fil mousse Stock 0 €
Total      6,65 €

Le patron de la culotte Paola

Ce patron fait partie du “pack lingerie” de Petit Patron. Je te déconseille totalement cet achat, catalogue des techniques les plus moisies pour coudre de la lingerie.

J’avais fait un article détaillé ici sur ce pack et soutien-gorge Marcus.

Culotte Paola taille haute avec empiècements côtés

Ceci étant dit, si les explications sont nazes, le patronage de la culotte ne me paraissait pas délirant… d’où mon test du 2e patron du pack. Autant rentabiliser.

La culotte Paola est une culotte à taille haute ou normale avec empiècement côtés, assez couvrante sur les fesses.

Ce patron a l’avantage d’être disponible dans un vaste éventail de tailles du 34 au 56. Il faut reconnaitre aussi des prises de vue très inclusive des modèles permettant à chacune de se projeter.

Enfin, les pièces de patron sont entières (et non au pli) et je trouve ça fort pratique.

Quand on coupe dans des chutes avec des formes cheloues, c’est souvent pénible de les plier en 2 en étant sûre d’avoir bien de la matière sur les 2 épaisseurs. Avec des pièces complètes, plus de problème. 

Par contre, c’est plus compliqué à modifier ou à grader entre 2 tailles et ça prend plus de feuilles. On ne peut pas tout avoir.

Et voici le cousin de Bob, Jack qui ne porte pas trop mal la culotte, haute.

La couture de la culotte Paola

J’ai respecté strictement mes mensurations et gradé, pour ma version, du 38 à la taille vers du 42 aux hanches.

Culotte Paola taille haute en jersey fluo

Alors bien entendu, je n’ai pas DU TOUT utilisé les explications du patron. Et surtout, ne les suivez pas.

Ceci étant, avec plus de 20 culottes à mon actif, je n’ai plus besoin de suivre des instructions pour coudre une bête culotte en jersey.

Pour ce modèle tout simple, j’ai associé des chutes de jersey coton de mon t-shirt arc-en-ciel très discret avec des chutes de jersey viscose vert turquoise.

Le gousset intérieur est en jersey de coton bio blanc.


Astuce : j’ai acheté 2 morceaux de 50 cm de jersey coton en blanc & noir que j’utilise pour le gousset de mes culottes. 


Le gousset est cousu en burrito, avec les coutures enfermées, technique expliquée sur tout bon patron de culotte (Étoffe Malicieuse, Megan Nielsen, Evie La Luve, etc.) mais pas sur les explications de Paola. Bien sûr.

Si les marges de couture de 1cm sont reloues, les platitudes des marges de couture sont présentes et c’est vraiment agréable pour une couture précise.

Les coutures d’assemblage ont été cousues à la surjeteuse (7mm de large en coupant 3 mm) surpiquées au point droit à la machine à coudre pour les rabattre et améliorer le confort.

Pour la longueur des élastiques, je n’ai pas non plus respecté les instructions. Les longueurs d’élastiques sont très dépendantes de l’élasticité de l’élastique et de ta tolérance personnelle au serrage. 

Je teste donc directement l’élastique sur moi pour définir la longueur à couper. Ensuite, l’élastique est cousu en rond et divisé en 4 parties.

Je divise de même en 4 l’ouverture sur laquelle je vais coudre l’élastique pour faire correspondre ces divisions et répartir adéquatement l’étirement de l’élastique

Et voilà !

La version de Noël de la culotte Paola

Et voici la version cadeau pour ma maman en dentelle stretch !

Culotte Paola taille haute en dentelle stretch

J’ai doublé la pièce devant en coton blanc en enfermant à nouveau les coutures des empiècements côtés. C’est plus joli à l’intérieur et plus confortable.

Culotte Paola taille haute en dentelle blanche stretch

Conclusion

Le patronnage de Paola est effectivement très correct. J’ai respecté les mensurations pour les 2 versions et nos 2 culottes Paola nous vont bien à moi et ma mère.

Ça m’a donc permis de rentabiliser mon achat de ce pack qui m’avait tant déçu et énervé.

La culotte a déjà un copain sous la forme d’un shorty Marla et une nouvelle pote sous la forme d’une brassière Hyacinth dont je vais te parler bientôt…

Enregistrer sur Pinterest

Précédent
Altitude Thong by Sophie Hines: Oh la la!
Suivant
Bilan couture 2020

17 Commentaires

  • 16 January 2021 at 09:36
    Mayana

    Les 2 modèles sont très jolis, celui en dentelle très délicat bien sûr et j’ai bien le côté pep’s de la verte

    Reply
    • 18 January 2021 at 22:00

      Merci ! C’est sûr qu’il y en a pour tous les goûts 😉

      Reply
  • 18 January 2021 at 16:31
    Aisling

    La culotte arc-en-ciel est très belle!!

    Vous êtes rude avec Petit Patron 🙂
    J’ai réalisé la culotte Paola de multiples fois, en commençant par le montage proposé par la marque. Je vous rejoins sur le constat que ce n’est pas du tout idéal! Je n’ai pas réussi à avoir un assemblage sans décalage sur le coté avec la méthode proposée. Au troisième essai, j’ai switché sur le montage proposé par M. Nielsen pour acacia. Cependant j’ai trouvé intéressant de découvrir une approche différente dont je peux comprendre qu’elle puisse paraître moins difficile à des débutantes comme moi. Au delà du montage, le résultat est top: bien plus confortable que de nombreuses culottes du commerce, et convient aussi en version maillot de bain.

    Reply
    • 18 January 2021 at 21:57

      Je ne sais pas si je suis rude. 25€ pour des instructions tronquées, bourrées de fautes d’orthographe, des photos moches & mal éclairées et, cerise sur le gâteau, d’un niveau technique qui emmène tout droit la couturière débutante à l’échec… Alors que la culotte Acacia avec des explications détaillées et professionnelles et de jolis schémas clairs et lisibles est gratuite… Suis-je si dure que ça ?

      Reply
  • 18 January 2021 at 17:32
    Fanfreluche

    Encore deux jolies culottes ! Bravo.

    Reply
    • 18 January 2021 at 21:57

      Je dois vous souler avec mes culottes, non ? Et encore ! Je ne les blogue pas toutes !

      Reply
  • 19 January 2021 at 19:41
    Mousse

    Ah nan moi j’aime bien. La culotte c’est la vie. Tes revues me permettent de faire un premier écrémage avant de tester d’autres candidats dans ma quête du slip parfait.

    Reply
    • 27 January 2021 at 22:44

      Tu me rassures quelque-part parce je pense que je n’ai pas fini mes tests 😉

      Reply
  • 20 January 2021 at 14:58
    Aisling

    Comme Mousse, je ne m’en lasse pas, je trouve que c’est une source d’inspiration!

    Reply
    • 27 January 2021 at 22:46

      Cool, je vais continuer l’esprit tranquille alors XD

      Reply
  • 25 January 2021 at 10:43
    Caroline

    Bonjour 🙂
    Après 2 tentatives de Paolo moyennement convaincantes, notamment pour les raisons que vous évoquez (explications sommaires), je persévère (oui j’ai encore des chutes de jersey ;-)).
    J’aimerais avoir votre avis sur l’assemblage au point flatlock : j’ai fait des tests avec celui prévu sur ma surjeteuse pour l’assemblage de la lingerie et ça me semble intéressant, notamment parce que l’étape surpiqûre peut à priori être évitée (couture plus “plate” dont pas grand chose à surpiquer) et aussi parce que ça facilite l’assemblage des 2 pièces d’entrejambe (enfin je crois).
    Je suis encore assez novice donc très intéressée par votre avis sur le sujet.
    Merci par avance.

    Reply
    • 25 January 2021 at 11:22

      Alors c’est une bonne question et je n’en ai aucune idée. J’avoue n’avoir jamais testé le flatlock sur ma surjeteuse. Ça devrait le faire puisque le flatlock est parfois recommandé pour la couture de vêtements de sport qui ont besoin de bien résister à l’étirement.

      Franchement, lance-toi (on se tutoie, non ? 😉 ) et surtout dis-nous ce que ça donne à l’usage. Est-ce que ça tient dans le temps et les lessives ?

      Sinon, si tu lis l’anglais, télécharge plutôt la culotte Acacia de Megan Nielsen (gratuite si tu t’inscris à la newsletter). Les explications sont tops et le patronage parfait (pour moi en tout cas).

      Reply
  • 25 January 2021 at 10:44
    Caroline

    Paolo… Paola bien sûr !

    Reply
  • 27 January 2021 at 09:40
    Caroline

    Merci de ta réponse 🙂 Comme j’ai beaucoup de chutes de jersey, je suis en train de coudre 5 Paola en Flatlock 2 fils (point préconisé sur la notice de ma surjeteuse pour la lingerie, le Flatlock 3 fils étant conseillé pour les vêtements de sport).
    Le gain de temps est énorme (couture assez plate en effet, donc surpiqure inutile), le rendu me plaît bien… Reste la question de la durée de vie que je me pose également, à suivre.
    Et merci pour le conseil au sujet de la culotte Acacia, je vais aller voir ça.

    Reply
    • 27 January 2021 at 22:47

      Si tu postes tes photos quelque-part (Thread & Neddles, Instagra, etc.), je serais intéressée de voir comment ça rend !

      Reply
  • 2 February 2021 at 14:02
    Aisling

    Au fond, je suis d’accord que les explications de montage d’autres marques sont plus utiles. Mais je suis peut-être tempérée par le fait d’avoir reçu le patron seul en cadeau de Noël et d’avoir une petite dizaine de Paola top confort dans mon tiroir… ce qui m’a permis de me rendre compte que mes culottes du commerce étaient vraiment nulles!

    Reply
    • 2 February 2021 at 14:47

      Ah oui, on est d’accord que les culottes maison sont de bien meilleure qualité et surtout beaucoup adaptée à notre taille ! Et le patronage de Paola est bon. C’est juste les explications qui sont abusées, mais encore plus pour le soutien-gorge Marcus et je ne parle pas du soit-disant ebook lingerie pour aller plus loin.

      Reply

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.