15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar/gb 300

Coudre la veste #101 Burda n°239 – 11/2019

15 Commentaires

Le temps est (re-)venu de te parler de la veste #101 du Burda de novembre 2019 (le fameux numéro pépite).

Il fait moche, on se les pèle derechef, c’est donc tout à fait à propos de se blottir dans une grosse veste doudou. Burda la classe parmi les pulls (!?), mais, pour moi, elle est suffisamment chaude pour compter comme un manteau.

 

Gla

Et un projet réalisé de plus sur ma liste Match Making 2020
ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron veste #101  Burda n°239 du 11/2019 1 0 €
Lainage bouclette Bennytex 3 m 41,70 €
Doublure (chutes) Sacrés coupons 1,4 m 0 €
Bouton La Réserve des Arts 1 0,30 €
Fil & fil mousse Stock 0 0 €
Total     42 €

Le patron de la veste #101 du Burda 11/2019

Cette veste, présentée ci-contre, est donc clairement une pièce d’automne-hiver. Mais bon, ça va, faut pas me bousculer non plus.

Cette veste super modulable peut se porter de plein de manières différentes avec ses très larges revers et sa fermeture asymétrique.

La veste fermée

La fermeture se fait à l’aide de 2 gros boutons pression et d’un lien à nouer.

Comme tu vois, la veste #101 de Burda peut se porter de plein de manières différentes… et c’est assez cool !

Carrément ouverte

Bien que tu me vois les mains dans les poches quasiment à chaque photo, la veste n’a pas de poches. Oui, c’est naze. Donc j’en ai ajouté (voir plus bas).

Un graaand col

Les grands revers de col sont entièrement parementurés (mmmh c’est bien français ça! ).

Du coup, le torse est recouvert de pas moins de 4 épaisseurs de lainage bouclette. 

Bouton du haut fermé

Et si on compte que tout ça se drape et se replie en fonction des besoins et envies, je te laisse imaginer qu’elle est bien douillette.

Ce patron n’est pas très compliqué et j’ai été étonnée d’avoir compris toutes les explications.

Certes, il faut avoir les pièces sous le nez pour se repérer et se concentrer un peu mais ça passe.

Sans fermer le bouton du haut

La veste est partiellement doublée : les manches et le haut du dos avec un système à 2 pièces en quart de cercle pour garder une grande aisance de mouvement.

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Vue de l'intérieur

Vue de l’intérieur

Sur la photo ci-dessous, tu peux voir les 2 pièces de la doublure dos qui se croisent librement.

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Quasiment un rectangle

Quasiment un rectangle

Coudre la veste #101 du Burda 11/2019

Le tissu

Pour ma participation aux Catherinettes des écoles de mode, j’ai dû faire une commande chez Bennytex… que j’ai bien sûr complétée par quelques coupons supplémentaires pour amortir les frais de port (#cestpasmafaute).

Je suis donc entrée en possession de ce lainage bouclette sans trop d’idée de quoi en faire quand le numéro de novembre de Burda est sorti avec cette veste. 

EUREKA !

C’est exactement le tissu recommandé par Burda. Bien sûr, je n’en avais pas assez en dépit de toutes mes tentatives de Tetrix.

J’ai donc recommandé un morceau (et complété ma commande pour amortir les FDP… #cerclevicieux).

Les modifications

Je l’ai cousu en 38 alors que d’après les mensurations, j’aurais pu prendre un 40. Même avec un gros pull, je suis très confortable.

Veste #101 de Burda

Vue de profil

J’ai ajouté des poches dans les coutures des découpes princesse.

Et gansé les coutures de ces découpes.

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Avec l'ajout de poches

Ajout de poches suivant un tutoriel de Threads Magazine

Pour cela :

  • J’ai repris le patron des poches de la jupe Chardon qui sont vastes et généreuses.
  • J’ai cousu une poche dans la couture de manière classique : avec le sac de poche qui se balade à l’intérieur une fois terminé.
  • Puis, j’ai trouvé sur Threads Magazine une technique consistant à ne coudre qu’un fond de poche plaqué sur l’envers pour réduire les surépaisseurs. La piqûre est donc visible sur l’extérieur du vêtement. Ça se fait souvent sur des vêtements d’extérieur d’ailleurs.
  • J’ai donc décousu ma poche moche qui pendouillait telle une… qui pendouillait.
  • Ensuite j’ai cousu mes 2 poches bien propres.
Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Poche dans la couture

Poche dans la couture

C’est totalement invisible à l’extérieur vu le tissu.

Au final, tu peux constater les 2 phases du projets avec les 2 tissus différents pour les poches.

Phase 1 avec le tissu rose et phase 2 quand je me suis dit qu’une poche dans la même doublure que le reste ne serait pas complètement con… tout en ayant la flemme de découdre l’autre (une 2e fois).

Pour le lien,  j’ai utilisé une chute de ce jacquard magnifique & sa doublure utilisés pour mon short Chataigne, cela fait moins épais.

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Bouton pression recouvert

Bouton pression recouvert selon un tutoriel de Threads Magazine

Nouvelles techniques

Les boutons pressions ont aussi été recouvert de ce jacquard  pour plus de chicitude (avec entoilage au dos pour stabiliser l’effilochage), encore une fois via un tutoriel trouvé sur Threads.

J’avais tenté une autre technique décrite sur le site pour les tissus à tissage / maille large : mettre la pression sous le tissu et faire ressortir la partie mâle en écartant les fibres.

Mais, cette maille est trop épaisse, ou la pression l’avait trop courte mais ça ne s’emboitait pas correctement… ^^ 

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Ourlet au point de chausson

Ourlet invisible au point de chausson

Enfin, j’ai “glacé” toutes les parementures et l’ourlet au point de chausson avant de les coudre à la main, toujours avec un point de chausson invisible sur l’endroit (facile vu le mousseux du tissu).

Schéma montrant un glaçage d’ourlet (DP Studio)

Longtemps, je n’ai pas trop pigé ce que voulait dire ce “glacer les ourlets” lu sur plusieurs blogs. DP Studio parle de “baguer” les ourlets.

En fait, il s’agit de fixer ensemble, à l’aide d’un point de chausson, le tissu extérieur et la parementure (ou l’ourlet) pour qu’ils soient comme collés ensemble sur toute leur surface.

Sinon, on a parfois des parementures ou des ourlets qui se baladent et se contorsionnent chacun de leur côté, notamment sur les revers de vestes ou de manteau. Et c’est assez moche.

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - De dos

Vue de dos

À noter : le point de chausson est très rapide à coudre. C’est un point à réaliser de manière assez lâche pour un glaçage pour ne pas marquer le tissu.

Bon, sur ce tissu, soyons clair, je pouvais le serrer comme une malade sans que rien ne se voit.

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Col ouvert

Les 2 pans du col ouverts

Et finalement, j’ai préparé les revers du col en posant un ruban droit fil dans la diagonale et sur les bords. Ce sont des techniques que j’ai tiré des cours sur la couture tailleur Essential Guide to Tailoring : Structure & Shape d’Alison Smith.

Le droit fil en diagonale permet de s’assurer que le pli, le revers se forme naturellement. Et ça marche !

Sur les bords, cela permet de les avoir bien nets et stables : indispensable dans ce lainage bouclette très mou. 

Veste #101 Burda n°239 du 11/2019 - Col à moitié ouvert

Col à moitié ouvert

Conclusion

Je suis super contente de cette couture. J’ai testé plusieurs nouvelles techniques sur mes diverses sources de perfectionnement et elles ont portés leur fruit.

Je pense que ça m’a permis d’avoir un produit fini plus propre & plus structuré que ce que proposait les explications de base.

En plus , j’adore l’enfiler, pour être bien au chaud. Par contre, cette veste est arrivée un peu à contretemps et je l’ai surtout porté sur mon balcon à 20h…

Attention par contre au tissu qui a commencé à feutrer aux coudes suite au frottement de ma rambarde de balcon toute râpeuse. Un peu fragile aux frottements, je pense qu’un sac l’abimerait peut-être aussi.

Enregistrer sur Pinterest

Précédent
Presque coudre le t-shirt Alicia (Chez Machine)
Suivant
Oh ! ⚡️Sewing the Frau Josy top (Studio Schnittreif)

15 Commentaires

  • 2 May 2020 at 21:30
    Morgane

    Tout simplement magnifique ! Superbe choix de tissu. Finitions très soignées. Bravo !

    Reply
    • 3 May 2020 at 16:13

      Ah merci ! Vu que tu ne me passes pas la pommade quand tu n’aimes pas, j’apprécie d’autant plus les compliments XD

      Reply
  • 2 May 2020 at 22:44
    christine

    Elle est vraiment magnifique , très réussie. En fait le métrage préconisé n’est donc pas adapté, puisque vous avez dû en recommander ??? Elle fait parti de mes “favoris”….

    Reply
    • 3 May 2020 at 16:15

      Non pas du tout. Comme j’expliquais, j’ai acheté 2 m avant de voir ce patron. Du coup, comme le patron demande 3,20 m, j’ai dû racheter un mètre pour pouvoir tout caser.
      Bonne chance pour ta version 😀

      Reply
  • 3 May 2020 at 07:02
    Fanfreluche

    Superbe veste. S’agit-il d’une bouclette maille ou tissée ? J’adore la couleur du lainage. Elle te va super bien. Tu as intégré une sacrée dose de travail dans ce projet. Je te remercie pour les infos et tutos que tu nous fournis. Je vais de ce pas les compulser. Bon dimanche.

    Reply
    • 3 May 2020 at 16:18

      Je suis un peu en peine de te dire si c’est tissé ou tricoté. Je dirais tissé mais c’est lâche, mou et un peu extensible quand même.
      Oui, j’y ai passé du temps mais c’était cool, ça se passait bien, sans prise de tête. Bon dimanche à toi aussi !

      Reply
  • 3 May 2020 at 07:52
    Falbala

    Superbe le tissu et j’adore la veste! Très douillette… parfaite pour les derniers jours où ça s’était bien rafraîchi.. Le glaçage des parementures c’est top.. préalable à la pose d’une doublure. Ahhh ça me rappelle les derniers cours où j’ai fait ces exercices, enfin quand on avait encore le droit d’être avec du monde.. nostalgie, nostalgie!! Merci pour la technique des boutons pression. Bravo

    Reply
    • 3 May 2020 at 16:19

      Ah oué… ben j’ai mes cours de modiste qui sont passés à l’as aussi. Après les grèves, c’était vraiment pas de chance cette année…

      Reply
  • 3 May 2020 at 08:58
    SB Créations

    Merci pour cet article si détaillé, quel plaisir de te lire ! Ce manteau est tout simplement sublime, il te va à merveille ! Tu as eu raison d’ajouter des poches, je suis surprise que Burda ne le propose pas…

    Reply
    • 3 May 2020 at 16:21

      Merci Sandrine ! Pour les poches, j’étais étonnée aussi, d’autant que leur emplacement était assez évident… mais Burda classe ça dans les pull sur son site. Peut-être qu’un pull n’a pas besoin de poches de leur point de vue ?

      Reply
  • 3 May 2020 at 09:04
    violette

    elle est vraiment belle et la couleur super sympa j’ai une maille qui pourrait peut être convenir mais de mémoire elle me parait plus fine et plus molle que ton tissu tu penses que ça pourrait convenir ?
    je pense que tu as un abonnement à treads et blueprint a choisir tu prendrais le quel ?
    est ce que la langue n’est pas un problème quand on est pas bilingue ? ou est ce que les vidéos sont suffisamment parlante pour la compréhension ,?

    Reply
    • 3 May 2020 at 16:27

      Ça reste une veste, donc il faut un tissu ou une maille qui se tienne un peu quand même.
      Sinon, entre Bluprint et Threads, c’est assez différent quand même. Bluprint c’est vraiment des cours sur des thèmes ou des projets bien précis.
      Threads, c’est vraiment plus un magazine avec des tutos sur des points plus spécifiques. Il y a des articles et des vidéos mais les vidéos sont bien plus courtes que les cours de Bluprint. Sur Threads, il y a des intervenants de grande qualité… J’aime bien les 2 !
      Après, pour la compréhension, je ne peux pas te répondre : je suis quasi bilingue, ça ne me pose aucun problème.

      Reply
  • 3 May 2020 at 10:32
    mag

    superbe!

    Reply
  • 3 May 2020 at 18:17
    violette

    merci ^_^

    Reply

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.