15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Chiang Mai : l’apprivoisement

Comme de bien entendu, mon train avait 1h de retard… J’ai passé la soirée à discuter avec française et aussi un couple avec une gamine de 4 ans en galère… Minuit, ils arrivent à Phitsunalok en pensant pouvoir aller tranquille à Sukhothai. Hum, le voyage à l’impro c’est sympa mais il faut quand un peu préparer son sujet quand on voyage avec un jeune enfant. Là, manifestement, le guide n’avait pas été très bien lu !

Le train

J’étais la seule à monter dans le train et donc la dernière entrée. On l’indique ma couchette et la je découvre un espace super confort d’1m de large sur 1,80 avec un bon petit matelas, des draps, un vrai coussin et fermé par des rideaux. Top confort !

Bien sur, j’ai récupéré LE ronfleur du wagon. Mais tout est prévu, j’ai mon masque de nuit et mes boules quies sous le coude.

Néanmoins je n’ai dormi que 4 à 5h…

L’hôtel

Dès mon arrivée à Chiang Mai, une constatation s’impose : les tuk-tuk sont des filous.

Le Pak Chiang Mai, mon hôtel, est juste super beau, ma chambre charmante avec un super lit confort et une salle de bain avec une mega douche. Rhâââ, comment ça fait du bien après avoir mariné toute une soirée et une nuit.

Il manque néanmoins, une télé, un coffre fort et du thé/café gratos dans la chambre pour que ce soit parfait.

Pak Chiang Mai

La gourde

Là, je parle de moi quand j’ai achetée ma crème solaire à Bangkok… Au moment de la mettre à Old Sukhothai, j’ai vu une inscription qui m’a mise comme un doute : “whitening”.

Hé oui ! Là où les occidentaux essayent de bronzer avec leur crème solaire (d’où les crèmes avec “activateur de bronzage”), les asiatiques essayent de blanchir (bon courage !). Ha, ha, … La crème à la con. Je vais avoir l’air maline si je rentre plus blanche que quand je suis partie !

Donc avant de partir en ballade, j’ai fait un détour dans un supermarché de la beauté pour m’acheter une crème normale. Première constatation : y a pas des masses de choix en crème solaire surtout une fois qu’on élimine les crème à blanchir. Deuxième constatation : ça les obsède vraiment car j’ai même vu des crèmes appelées “Melanin Killer” ou “No Melanin”.

Le trek

La mission de la journée : réserver mon trek pour les 2 jours à venir. J’ai vainement tenté d’aller au YMCA conseiller par le Routard pour réserver mais le tuk-tuk ne connaissait ni le YMCA (même traduit en thaïlandais dans le guide), ni la rue, ni la grande route la plus proche. Il s’attendait à ce que je lui indique le chemin en me collant un plan dans les mains.

J’ai lâché l’affaire pour aller à Panda Tour (toujours sans aide du tuk-tuk qui m’a largué n’importe où). Je vous dirai vendredi ce qu’à donné ce trek. Je ne serai donc pas sur internet d’ici là.

Les temples

Ouf, ça y est, les visites peuvent commencer. Sauf qu’en fait je suis complètement paumée. Le plan du guide est juste naze. J’aborde un couple de français, qui me file un coup de main pour me repérer et me donne même leur plan.

Ensuite, c’est visite de temple sur visite de temple (Wat Jet Yod, ?) avec quelques arrêts shopping.

Wat Jet Yot

temple Chiang mai

Dans une boutique justement, ça parle bien anglais et pour cause, la matrone est une expat australienne qui crée elle-même tous les articles de la boutique.

Je repars avec une bague troooop belle et surtout elle m’accompagne au temple d’à coté pour me faire participer à un “chat with monk” (discussion avec les moines). En effet, ceux-ci organisent des rencontres avec les touristes pour favoriser les échanges culturels et faire travailler leur anglais. J’ai discuté quand même 2h avant de m’éclipser. C’était extrêmement enrichissant de discuter avec ce jeune moine de 24 ans du temple de Wat Chedi Luang.

Wat Chedi Luang bouddha
Wat Chedi Luang moines

J’ai appris beaucoup de chose sur le bouddhisme, la façon de vivre des moines, son parcours, ses envies, etc.

La suite

Il est 19h50 à l’heure où j’écris. Je vais aller manger au marché tout proche où j’ai vu quelques calamars/poulpes (?) qui m’ont fait penser à une certaine personne qui persiste àretendre me faire manger basque pour m’en faire avaler 😉

20110823-201723.jpg

Ensuite, je prépare mon sac pour le trek et dodo ! Pour répondre aux questions, je reste 4 jours à Chiang Mai (dont 2 de trek avec une nuit dans la montagne). C’est jusqu’ici mon escale la plus longue et je tiens plutôt mieux le coup que je n’aurais pensé. J’ai quand même pris des guesthouses et des hôtels relativement confortable pour les grosses journées. Cela permet de bien se détendre. Certains voyageurs(es) rencontrées se contentent de bien moins… souvent à plusieurs, il est vrai.

La suite du voyage sera plus cool avec une ile et Bangkok en hôtel de classe internationale (quand on est 2, c’est moins cher !).

Donc demain, pas de blog.

Et jusqu’ici, tout va bien !

Précédent
Old Sukhothai
Suivant
Chiang Mai : le trek

6 Commentaires

  • 23 August 2011 at 15:00
    Guillaume

    Salut cousine! C’est vraiment génial le voyage que tu fais! Merci de nous faire partager ton expérience qui en plus nous sera bien utile car nous envisageons de passer par la Thailande dans 3 mois. J’en profite pour faire un coucou à toute la famille (Gisèle, Paul, Morgane et Florence) que je n’ai pas vu depuis bien longtemps. Profites bien de la suite de ton voyage.

  • 23 August 2011 at 15:28
    Maman

    Ah la gourde ! c’est toi qui l’a dit ! mais je croyais que tu pratiquais bien l’anglais ! Cela a bien amusé ton père qui t’embrasse très fort.

    Fais attention au soleil quand même (conseil d’une maman)

    Je vois que plus les jours s’écoulent mieux, tu te rodes…je t’appellerai demain lors de ton trek pour te donner du courage; Tes photos sont sympas mais je pense qu’au bout du séjour tu vas faire une overdose de temples et boudhas !
    C’est pas juste car si tu as super chaud ici bruine bretonne cet aprèm pas très chaude….les enfants sont à l’intérieur… et lisent
    Tu dois être au lit…où prête à y aller – Bisous bisous de tes parents

    • 25 August 2011 at 12:55
      admiio

      Alors oui, je parle couramment anglais. Je peux même te dire qu’avec ce voyage, je pense que je pourrais me dire bilingue après avoir passé un mois dans un pays anglo-saxon pour parfaire tout ça. Je suis assez contente 🙂

      Sinon, en fait, je n’ai même pas vraiment vu l’inscription whitening au moment de l’achat. La bouteille ressemble tellement en tout point aux bouteilles qu’on trouve en Europe… Je ne me suis même pas posé la question !

      Et pour la bague trop belle ou le collier trop beau, si je te ramène ça, ça sera un cadeau de Noël et pas un souvenir de vacances :p Nan mais !

  • 23 August 2011 at 15:35
    Maman

    au fait je veux bien une bague trooooop beelle ou un collier troooop beau, si c’est dans tes moyens !

  • 23 August 2011 at 20:24
    steffi

    Jusqu’ici tout va TRES bien :))
    bise !

  • 31 August 2011 at 03:21
    Charlotte

    Explosion de rire !!!!
    Mais non, je n’essaie pas de te faire manger Thaï, réellement basque !
    Et ils sont très beaux, tes calamars en photo 🙂

    Je n’avais pas encore lu ton blog du tout (d’abord en vacances, tu le sais, puis mon ordi a rendu l’âme et j’en ai acheté un nouveau vu que ma geekette préférée se balade au bout du monde ^^) et suis en train de le découvrir, là…
    Comme je ne dors plus, je lis tout d’un coup et rit “en silence” afin de ne pas réveiller la maisonnée à chacune de tes anecdotes. C’est trop bien et j’ai hâte de lire la suite… et de te voir dimanche, ma Solène 🙂

    Je t’embrasse bien, bien fort et file lire le billet suivant 🙂