15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

De Bangkok à Ko Phangan

Une demi-journée de voyage pour Ko Phangan… Objectif plage.

Nouveau réveil aux aurores

Après une très courte nuit, Mika et moi allons à pied de l’hôtel à l’aéroport grace à un très pratique couloir de connexion. L’hôtel n’a aucun autre intérêt car l’accueil est froid et le standing est celui d’un hôtel d’affaire vieillissant qui est tombé en désuétude depuis que l’aéroport ne dessert plus que quelques vols intérieurs.

Le voyage en avion se passe bien et même très bien car l’atterrissage se fait tellement en douceur que je ne lève le nez qu’au moment où les roues touchent le sol.

Ensuite nous sommes guidées jusqu’à un bus avec une petite dizaine d’autres personnes. On sent vraiment que c’est la basse saison. Le bus nous emmène à l’embarcadère où on grimpe dans un gros catamaran. Une escale à Koh Samui, 1h30 et quelques nausées plus tard, nous débarquons à Ko Phangan.

Comment éviter les rabatteurs

A leurs questions “Taxi ? Taxi ?” “Where are you going ?”, répondez “Eating” avec un geste éloquent de la main. Et pouf, ils vous laissent tranquille.

Nous sommes donc allés manger pour que je me remette de mes émotions puis on a enchainé sur un massage thaï. Trop trop bon, il faudrait que je retrouve le nom du salon, il est juste excellent : très bon massage dans une ambiance agréable avec des masseuses super gentilles et pour un tarif très raisonnable. Ma masseuse m’a même gentiment appliqué du baume pour mes bleus pendant le massage.

Ensuite, on a négocié un taxi et direction l’hôtel. Nous sommes très content du choix. L’hôtel est beau, calme et pas trop loin de Thongsala qui est le bourg principal et de Haad Rin où se déroulent l’essentiel de la vie nocturne. Ils louent aussi des scooters pour le tarif raisonnable de 200 bahts la journée.

Je laisse les photos parler d’elle-même pour la qualité du lieu dans les bungalows les moins chers de l’hôtel.

20110829-095057.jpg20110829-095042.jpg

La soirée fut brève vu la fatigue et la nuit tombe très très vite à 19h, tout est noir.

A venir : Solène se fait manger les pieds par des crevettes (quel suspense), Solène a peur en faisant du snorkelling (et ignore les sarcasmes) et Solène fait du scooter de nuit, sous la pluie pendant une panne de courant (hou, que d’aventures !).

Et jusqu’ici, tout va bien.

Précédent
Chiang Mai : le shopping
Suivant
Ko Phangan par temps nuageux