15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Déménagement & plage de Jungmun

0 Commentaires

Ce matin, je me suis réveillée aux aurores en ayant mal dormi. Du coup, le premier truc que j’ai fait c’est de me trouver un autre logement. Je me suis décidée pour un Airbnb. Coup de chance, mon hôte me répond rapidement et on se met d’accord pour qu’il passe me chercher à mon hotel à 10h pour que je puisse laisser mon sac chez lui (la chambre n’étant pas prête.

Arrivée chez lui, ça a l’air sympa. En plus, l’appartement est juste en face du terminal de bus et ça devrait être assez simple de bouger sur l’île.

J’avais préparé mon sac pour partir ensuite direct à la plage de Pyoseon, à 40-50 min de mon logement. Finalement, en route pour prendre le bus 701, le 600 arrive, le bus limousine qui va à l’aéroport en passant pas la station balnéaire de Jungmun… Où il y a une plage aussi. Ni une ni deux, je décide de monter dans ce bus là.

Je descends un peu au jugé du bus et je me retrouve au milieu de diverses attractions de la station : musée du teddy bear, le Believe it or not (T’y crois ou pas ?) et le musée de la K-Pop   Je suis rentrée dans ce dernier dans ce dernier pour faire un tour dans la boutique. C’était marrant.

image

PSY – Gangnam style !

image

Le Believe it or not

Ensuite, j’ai été attraper une carte de l’île et des lignes de bus à l’office de tourisme et je pars finalement sur la plage.
Elle est cachée en bas d’une falaise et reste très nature en d’épis de la quantité extravagante d’hôtels dans le coin, et notamment les hôtels de luxe qui ont tentés de se positionner au plus près.

image

Jeju est une île volcanique et ca se voit partout.

Sur la plage, je fais la connaissance de Chris, un anglais de Liverpool prof d’anglais en Corée. Il m’apprend que si tous les coréens ou presque se baignent avec une bouée ou un gilet flottant, c’est qu’ils ne savent pas nager. Et il faut dire que les rouleaux sont énergiques en bord de plage. Perso, si je ne savait pas nager, je ne sait pas si j’irais ! Et surtout quelle angoisse pour les maîtres-nageurs : une mer moyennement calme remplie de gens et d’enfants ne sachant pas nager !

image

Tout le monde en bouée

J’ai loué un transat et un parasol car le soleil est violent et le sable brûlant. Chris, lui, a un de ces boudins gonflables en les secouant dans le vent. C’est pas mal, mais le sien est une copie chinoise de mauvaise qualité : ca ne marche pas. La R&D ce n’est pas pour les chiens, et il faut y penser.

Entre-temps, j’ai réussi à me planter une écharde de roche volcanique dans le coussinet sous le gros doigt de pied gauche. Déjà que le droit est pas au top…

Bref, on s’est quitté vers 18h en se promettant de se revoir et j’ai pris le bus pour m’installer à mon Airbnb. Je suis bien mieux installée dans ma chambre d’hôte qu’à l’hotel, et pour moins cher. En plus mon hote parle bien anglais et c’est un vrai plus.

Une douche, quelques courses dans l’énorme supermarché juste à un pâté de maison, un repas maison et je suis é-pui-sée. Mais jusqu’ici, tout va très bien !

Précédent
De Gyeongju à Jeju
Suivant
Jusangjeolli et le parc des Pierres

0 Commentaires

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.