15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Grèce : du Pélion à l’île de Skiathos

Aujourd’hui, j’avais un programme plein de trucs qui me stressaient plus ou moins… que ce soit dans l’enchainement des évènements ou l’évènement lui-même.

Au programme :

  • Rentrer à Volos avec 1/4 et 1/8 de plein
  • Rendre la voiture de location sans avoir à argumenter sur l’état de la voiture
  • Prendre un taxi pour le port
  • Trouver une pharmacie pour acheter un test rapide pour le Covid et le faire
  • Aller chercher mon billet de fast boat
  • Prendre le fast boat sans vomir mes tripes

Et après ça, tout devait être tout facile. Au final, TOUT a été facile.

Le trajet en voiture s’est passé comme sur des roulettes avec une consommation minimale liée au fait qu’une grande partie du trajet était en descente puis sur une 4 voies où j’ai passé la 5e pour la première fois. Woooo !

L’équipe de location de la voiture était très cool. Ils m’ont même super gentiment amenée à une pharmacie pour que j’achète mon test puis déposée devant l’agence du ferry. Adorables. Je recommande tout à fait l’agence Enterprise Rent-A-Car sur Larisi.

J’ai pu laisser mes sacs à l’agence pour partir faire un tour, réaliser le test et me sustenter en attendant le bateau. J’ai fait le test dans les toilettes du bar, hop, c’est tout bon.

Ensuite, embarquement pour Cytère Skiathos dans ce speed boat. Généralement, je ne suis pas fan de ce type de bateau entièrement fermé. Comme j’ai le mal de mer (même sur une planche de surf ou une péniche parisienne, c’est dire), je préfère être à l’extérieur dans le vent. Ça m’aide à supporter la houle.

Là, zéro problème, même à quai. J’ai même fait un bout de sieste. OK, je m’étais dopée jusqu’au yeux mais bon.

Arrivée à Skiathos Ville, j’ai demandé à un couple où se trouvait l’arrêt de bus. 

Ils me l’ont indiqué et j’ai succombé à la tentation d’une glace en chemin.

Et quand je suis arrivée à l’arrêt de bus, le couple était encore en train d’attendre le bus qui est arrivé 3 min après. Timing parfait.

J’ai ensuite pris possession de ma confortable chambre avec balcon sur le jardin dans mon très chic et vivement coloré hôtel avec piscine. Installation, douche.

Toute rafraichie, je suis allée demander des renseignements sur le test PCR pour rentrer en France qu’il faudrait que je fasse ici (question de timing) et sur le trajet pour aller à Athènes. Ils m’ont dit qu’ils prenaient note et revenaient vers moi avec toutes les réponses, pas de souci.

Pour terminer la soirée, j’ai été faire un tour sur la plage de Koukounaries près de l’hôtel, réputée la plus belle de Skiathos.

La plage de Koukounariès longe un parc naturel avec un étang et il faut traverser un petit pont pour y accéder.

La plage était absolument déserte et couverte de transats avec leurs parasols. Pour rentrer, je suis passée par le parc naturel.

Où j’ai longé l’étang au son des grillons. 

Et où j’ai vu des lapins. De loin.

Et pour sortir, je me suis trouvée comme une couillonne devant un portail fermé. J’ai donc rampé dessous. Hu hu hu.

Un gyros plus tard, me voilà rentrée et prête pour de nouvelles cools aventures demain !

Précédent
Grèce : le Pélion de long en large
Suivant
Grèce : la plage de Koukounariès & Skiathos Town

0 Commentaires

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.