15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar/gb 300

Ko Phangan par temps nuageux

Nous voici donc à Ko Phangan, au bord de la mer, pour un séjour à vocation très balnéaire… Petit souci, la météo n’est pas tout à fait avec nous : ciel très nuageux, fort vent d’ouest (dommage nous sommes sur la côte ouest avec le bungalow pile face à la mer) et quelques gouttes de pluie par intermittence.

Étape 1 : le moyen de locomotion

S’il est toujours possible de se déplacer en songtaew sur l’île, les passages de ces taxis ne sont pas forcément fréquent et en tous les cas imprévisibles.

On loue donc un scooter pour bouger à notre guise même si les mises en garde des guides de voyage ne sont pas forcément encourageantes. Les routes seraient peu carrossable, pleines de nids de poule et trop accidentées pour le béotien. Au final on s’apercevra que les routes permettent de circuler de manière tout à fait aisée pour autant que l’on garde une vitesse raisonnable pour réagir aux imprévus et pouvoir freiner rapidement, ainsi Mika, mon chauffeur, ne dépassera jamais les 50 km/h. Vu la taille de l’ile, cela permet de se déplacer dans des temps très acceptables.

Et en scooter Simone, pardon, Solène.

Ké kon fait ?

Et oui ! La question se pose quand on est sur une ile pour bronzer et que l’on a pas de soleil… Après un arrêt pour récupérer une carte, on part pour le nord via une cascade, une ballade en forêt et une visite de temple (arg ! Je suis droguée, je ne peux plus m’arrêter).

Nous partons donc sous une pluie pluviotante et notre premier se fait pour aller faire un tour à la fameuse…

Étape 2 : Cascade de Phaeng

…qui est juste un gros foutage de gueule. Alors les photos au début du chemin montrent bien une puissante cataracte, mais quand on arrive, cela ressemble plutôt à un vague filet d’eau au milieu d’un fracas de rochers.

Nous continuons donc vers la 2eme cascade plein d’espoir mais là aussi…

20110830-102801.jpg

Sauf que là, une petite retenue d’eau nous ouvre ses bras et nous plongeons dedans. L’eau est plus que bonne, c’est trop bon quand, tout à coup, je sens un truc me frôler le pied… puis un autre ! Ah, hiii ! Ça chatouille. Je m’assoie sur les rochers et quelques secondes plus tard une petite crevette vient crapahuter sur un doigt de pied, puis 2, 5, 10, 15 crevettes par pied. En fait, je pense qu’elles viennent bouffer les peaux mortes en les attrapant Avec leurs minuscules petites pinces et pattes de rindutout. C’est super marrant. C’est un peu comme un Fish Spa (qu’il faut encore que j’essaye).

20110830-102828.jpg

Et hop, on continue vers le point de vue plus haut dans la montagne Khao Raa. Cela nous permet de voir que l’ile est très verte avec encore énormément de forêts.

20110830-102835.jpg

On redescend, on reprend le scooter et on repart vers le nord pour s’arrêter au…

Étape 3 : Temple Chinois

Bienvenue à Disneyland China ! Ah non, pardon. On me dit dans l’oreillette qu’il s’agit bien d’un temple consacré au bouddha chinois. Le temple fait un peu décor en carton pâte ultra coloré avec un bouddha (très) grassouillet.

20110830-102855.jpg

Il y a aussi certainement quelques subtilités sur le bouddhisme chinois que je ne maitrise pas car un dragon bouddha notamment m’a laissée perplexe. Je n’ai trouvé aucune explication de ce culte particulier jusqu’ici.

20110830-102902.jpg

Laissant derrière nous cette débauche de couleurs, nous repartons vers Chaloklum, tout au nord. Entre temps, la vague pluie s’est arrêtée.

Étape 4 : Chaloklum

C’est un petit village le long d’une jolie plage. On y mange avant de tenter une percée vers Ko Ma pour voir si on pouvait y faire du snorkelling (plongée avec masque et tuba). Mais il y a trop de vent pour que ce soit possible et l’on retourne à Chaloklum pour prendre un verre avant de repartir à l’hôtel par la route de la côte ouest.

Parce que c’est pas tout ça mais ce soir c’est…

Black Moon Party

À l’origine, une bande de potes avait fait une grosse fiesta pour un anniversaire un soir de pleine lune sur Ko Phangan en 1987 ou 1988. Ça été une soirée tellement mémorable qu’ils ont remis le couvert le moi d’après… Et hop les Full Moon Party étaient lancées.

Depuis, il y a aussi les Half Moon Party et les Black Moon Party qui sont organisées par différents collectifs musicaux.

Pour nous ça sera donc la Black Moon Party… Des publicités partout sur l’ile mais pas une seule indication de où cela se passe ou un seul panneau fléché pour indiquer aux participants le bon spot.

On finira par trouver en demandant au moins une dizaine de fois et après 4 demi-tours.

La Black Moon c’est 500 bahts l’entrée (500 bahts !!!), des litres de peinture fluo et du gros son electro ou plus précisément de la Progressive Beats et de l’Underground Trance.

20110830-103643.jpg

Après s’être respectivement fait peindre un 3ème oeil pour moi et un dragon pour Mika (bouh pour ce manque d’originalité Mika :p ), nous avons guinché, pardon, trancer jusqu’à 1h avant de tirer notre révérence.

Le retour en scooter dans la nuit noire s’est très bien passé puisque de toute façon jusqu’ici : tout va très bien !

A venir : Solène ne prend pas de coups de soleil à la plage et Solène fait du scooter sous la pluie, de nuit pendant une panne de courant. Vous aurez remarqué que je tente de rattraper au fur et à mesure mon retard : on applaudit bien fort svp !

Précédent
De Bangkok à Ko Phangan
Suivant
Ko Phangan par beau temps

3 Commentaires

  • 30 August 2011 at 06:58
    Morgane

    Bravo, bravo !!!

  • 30 August 2011 at 12:04
    Maman

    j’ai hâte de connaitre la suite ! tu sais sans doute qu’en France se faire mordiller les pieds par de tous petits poissons coûtent très cher et est “top” ? alors des crevettes je ne te dis pas !! profites en…..
    j’aimerai faire la même chose, pour mes pieds…je suis sûre que cela serait une bonne thérapie ……

    cet après midi on va..essayer d’aller à la plage malgré ciel nuageux et un petit 17°: ce matin à 8 h : 7° donc toi avec ton ciel couvert et tes 30° sois heureuse !! bibous bisous

  • 31 August 2011 at 03:36
    Charlotte

    Clap – clap – clap !
    Ah pardon : CLAP – CLAP – CLAP !!!