15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300

Coudre ses chapeaux… en tissu & en paille

Il était une fois une femme qui aimait les chapeaux. Qui en portait dès qu’elle pouvait. Qui s’est un jour mise à la couture. Et ce qui devait arriver arriva… Je me suis mise à coudre des chapeaux ! Et même mieux…

Pour ces chapeaux, j’exploite généralement des chutes de tissus. Par conséquent, voici mes seules dépenses pour les réaliser :

ITEM BOUTIQUE QUANTITÉ PRIX
Patron chapeau Newsboy Gina Renee Designs 1 5,30 €
Boutons à recouvrir Aliexpress 100 1,51 €
Thermocollant S 320 Vlieseline Tissus.net 0,5 2,13 €
Total     7,43 €

Coudre des chapeaux assortis

Le patron du chapeau Newsboy

Ce patron est de Gina Renee Design qui propose plusieurs patrons de chapeaux mais aussi d’accessoires et de vêtements sur un site d’un design discutable… mais il n’y a pas tant de patrons de chapeaux sur le marché.

Le patron est un PDF en anglais, en 3 tailles : S (54,6 – 56 cm), M (56,5 – 57,8 cm) et L ( 58,4 – 59,6 cm).

Les explications, un peu tassées mais assez claires, sont illustrées avec des photos. Les valeurs de coutures sont comprises et varient par endroit (attention !).

Être assortie ou pas ?

Au moment de coudre cette version, je me suis demandée si assortir son chapeau à sa tenue était chic ou ringard.

J’ai demandé son avis à ma sœur. Elle m’a répondu “La reine Elisabeth”.

J’ai dis “Mouais, mais la reine Elisabeth est-elle au top des tendances ?”

Elle m’a répondu “Kate”.

J’ai dit “OK”.

coudre ses chapeaux en laineCape v9288 Vogue

Ce chapeau est donc entièrement réalisé dans les chutes de ma gyrocape.

Ce chapeau est le 2e de la série puisque j’avais déjà réalisé celui-là où la coordination étoffesque saute moins aux yeux des gens (genre pas du tout chez les mecs et un peu chez les femmes).

3e chapeau Newsboy

J’avais des chutes de velours de laine noir + un pompon trouvé dans la rue… et voilà.

Coudre un chapeau Newsboy & modifications

Est-ce que c’est compliqué ? Non, pas vraiment. Ça demande un peu de précision pour assembler les pointes des pièces mais sinon, il n’y a rien de bien complexe. 

Coudre des chapeaux casquettes

La seule chose c’est que le montage proposé ne prend pas forcément très bien en compte l’utilisation de tissus épais… comme le velours de laine. Je pense que je ferai quelques modifications de ce côté là la prochaine fois.

J’ai cependant un peu changé le montage du petit élastique de l’arrière et de la bande de propreté de manière à n’avoir aucune couture visible.

Entoiler la visière

Une autre chose peu abordée dans le patron & les explications : comment entoiler correctement sa visière pour que ça tienne.

Coudre des chapeaux à visière

De mon côté, j’utilise de l’entoilage Vlieseline S 320 sur les 2 côtés en laissant les marges de couture non entoilées.

J’ai aussi ajouté un morceau d’entoilage non tissé épais qui est arrivé dans mon stock sans que je ne sache trop comment.

Coudre (à la main) des chapeaux de paille : c’est possible aussi

Pour approfondir ma passion, j’ai démarré des Cours du Soir d’Adultes de la Mairie de Paris en modisme.

Plus précisément, je suis “Chapeau sisal, paille cousue et tissu tendu”. C’est via ce cours que j’ai pu participer au défilé des Catherinettes.

Coudre des chapeaux en paille

Ce petit béret est donc le premier ouvrage d’apprentissage. Il est fabriqué à partir de tresse de paille cousue à la main, de manière invisible avec une légère superposition à chaque rang.

La forme est donnée en faisant varier la tension appliquée à la tresse en la cousant. Et grâce au repassage avec un bichon (l’équivalent modiste du coussin de tailleur).

L’info intéressante à retenir : les chapeaux en paille peuvent se repasser avec une pattemouille et de la vapeur. Pratique quand un chapeau a été “froissé” pendant le stockage.

Coudre un bonnet : les trucs à ne pas faire

Ce bonnet est basé sur le patron du chapeau Newsboy où j’ai enlevé les marges de couture… Pas vraiment suffisant pour absorber l’élasticité et l’élastique normalement prévu à l’arrière.

M’enfin, il se porte hein.

Quelques centimètres de chutes en plus et il était réversible…

Coudre des chapeaux ou des bonnets

Conclusion

La seule conclusion, c’est que je vais totalement continuer à fabriquer et coudre des chapeaux !

Sincèrement, c’est tellement plus classe et plus pratique qu’un parapluie ! 

Partager sur Pinterest

Précédent
Coudre le pantalon Port (Pauline Alice) en tartan !
Suivant
Coudre le patron gratuit de t-shirt Besame Mucho (Festive Road)

1 Commentaire

  • 11 décembre 2019 at 21:27
    Mkikoo

    Totalement d’accord, un chapeau c’est pratique et joli. En ce qui me concerne je ne m’aligne pas sur la reine d’Angleterre, j’évite le total look ; le chapeau comme les chaussures est plutôt en couleur contrepoint.