Inspiration japonaise

A la demande de ma grande soeur (MAILLE A PARTIR), je lui ai brodé cette jupe dont le motif est inspiré d’un kimono japonais. En effet, elle aime beaucoup les motifs tant brodés qu’imprimés venus du pays du soleil levant. Ce sont donc des iris brodés au point passé peinture à l’aiguille et point de chainette pour les tiges et contours.

Le jean est un tissu très facile à broder (s’il n’est pas trop épais) car il ne se déforme pas et la trame se perce aisément.

Bonnes boutiques de créateur

A Paris, les soldes ont commencé depuis deux semaines… J’aimerais aller faire un tour des petites boutiques de créateurs et de marques branchés. Je souffre un peu d’habiter à Paris mais il faut avouer qu’il a l’avantage des nombreuses petites boutiques atypiques. En voici une liste :

  • Madox (28 r St Denis – 1e)
  • l’étage créateurs aux Halles de Paris
  • Antoine et Lili (95 quai Valmy – 10e)
  • mmh, je m’aperçoit que j’en connais d’autres mais de vue : je ne me souviens ni des noms, ni des adresses :/

    A Dinan, -où mes parents habitent-, je connais 2 boutiques vraiment chouettes (dont je me souvienne des noms) :

  • Sardine (3 pl Marchix) : beaucoup de vêtements Cop’copine notamment
  • Next (20 r Horloge) : pour filles zé garçons

    Si vous avez d’autres adresses, partagez-les avec moi!

  • déménagement

    Vous aurez remarqué (peut-être) mon déménagement de Free vers un hébergement payant chez OVH avec mon propre nom de domaine : miio.org. Free ne me donnait pas satisfaction pour l’hébergement d’un site dynamique comme un blog…donc voilà !

    Mettez à jour vos liens, merci ! 😉

    Technique de la laine cardée

    Pour expliquer cette technique, rien de tel qu’un projet simple photographié étape par étape. Je me suis dis qu’on allait faire une petite broche.

    Désolée pour la qualité des photos, c’était ce soir en zoom :

    1. Mes fournitures : laine cardée, support en mousse et 4 aiguilles (grosse, moyenne, fine et très fine).
    2. Prendre une toute petite touffe et commencer à la piqueter en boule sur le support en mousse
    3. En la roulant un peu avec les doigts et en poussant les fibres avec l’aiguille, former la boule.
    4. Continuer à aiguilleter quand la boule est formée pour bien la densifier. Pour la lisser, mettre un tissu sur la mousse (cela évite que la laine se prenne dans les alvéoles…ce qui est souhaitable au début mais pas pour les finitions)
    5. Faire plusieurs boules de différentes tailles et couleurs.
    6. Prendre un morceau de feutrine et coller les + grosses boules avec de la colle à tissu.
    7. Ensuite, coudre la feurine sur le support à broche. Coudre les plus petites boules aux + grosses…et voilà !

    Plus rapide que la broderie

    Voici une technique qui permet de personnaliser des vêtements rapidement et facilement : la laine cardée.

    En fait, il s’agit de laine simplement peignée (avant le filage de la laine) que l’on feutre avec de fines aiguilles en forme de harpons. Les crochets de l’aiguille entremêlent les fibres de la laine et on obtient un feutre. L’avantage c’est que ce feutrage permet d’incruster le feutre dans un tissu.

    En ce moment, j’apprécie la mode des jupons mais il y a un peu trop d’uniformité dans la rue à mon goût. Voici donc un exemple de personnalisation d’un jupon avec la technique de la laine cardée. Cela représente une soirée de travail (environ 2h).