Tire-fil en image

Comme je ne me trouve pas toujours très claire dans le texte… voici l’explication en image !

[image_frame style=”framed_shadow” align=”center” alt=”Comment utiliser toile tirefil” title=”Comment utiliser toile tirefil” height=”590″ width=”342″]https://miio.org/sofar/wp-content/uploads/2011/08/tirefil.jpg[/image_frame]

Point de croix et vêtements

[image_frame style=”framed_shadow” align=”left” alt=”broderie point de croix tirefil” title=”broderie point de croix tirefil” height=”237″ width=”225″]https://miio.org/sofar/wp-content/uploads/2005/06/tire_fil_imagebig.jpg[/image_frame]
Hier, je montrais mes papillons au point de croix sur mon pantalon… sans expliquer comment j’en étais arrivée là.

Comme, je l’ai dit, je ne suis pas passionnée par les broderies de type tableau à accrocher au mur. Je préfère broder un vêtement. Comme je l’expliquerai mieux un autre jour, le point de croix nécessite d’avoir une trame claire pour broder. Sur un tissu en coton comme mon pantalon la trame est trop serrée, comme sur la plupart des vêtements.

La solution consiste donc à utiliser une trame spéciale appelé “toile tire-fil”. Cette toile possède une trame assez large dont la cohésion est assurée par une colle.

Il suffit de coudre rapidement au point de bâti un morceau de toile tire-fil à l’endroit où l’on souhaite broder au point de croix. La toile permet d’avoir une trame claire et souvent graduée pour compter ses points et empêche les tissus trop souples de se déformer lorsque qu’on les tend sur le tambour à broder.

Lorsque la broderie est terminée, il suffit de passer un peu d’eau tiède avec un chiffon propre ou un essuie-tout sur toute la toile. Cela dissout la colle qui maintenait la cohésion de la trame. Ensuite, il faut retirer fil à fil -d’où son nom- avec une pince à épiler (un coup un fil horizontal, un coup un fil vertical pour ne pas déformer la broderie) et le tour est joué.

Vous avez une broderie au point de croix sur un tissu apparemment inapproprié pour cette technique de broderie.

[note_box]Note : Cette toile se vend au mètre ou en coupon. On en trouve dans toutes les merceries. Vérifier la rigidité de la toile. Une toile trop molle peut-être difficile à manipuler.[/note_box]

Voyage dans le temps

Je vais donc remonter dans le temps de mes travaux d’aiguilles pour présenter de manière un peu cohérente mon évolution dans la personnalisation de vêtement.

J’ai débuté par la peinture sur tissu au pochoir ou directement au pinceau sur des vêtement pour mes neveux. Pas de photos (pour l’instant) mais j’arriverais peut-être à en récupérer.

Ensuite, je me suis mise à la broderie au point de croix dans les traces de ma sœur. Cependant, les bavoir et autres broderies à afficher au mur ne m’intéressant pas, j’ai réalisé ce motif sur un pantacourt en coton Etam :

[image_frame style=”framed” align=”center” alt=”Papillon en point de croix” title=”Papillon en point de croix” height=”300″ width=”535″]https://miio.org/sofar/wp-content/uploads/2011/08/papillon.jpg[/image_frame]

Premiers pas

Voilà, c’est fait, je poste mon premier billet sur mon premier blog… Sur Internet depuis 1997, je tente une nouvelle aventure (on a les aventures qu’on peut 😉 ).
Bientôt sur ce blog, un résumé de mes tâtonnements en broderie, couture et autres moyens de personnaliser un vêtement.
A bientôt.