15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

Bangkok, last but not least day*

*le dernier mais pas le moindre jour

J’écris encore depuis l’avion. J’ai dormi pour moi entre 2h et 9h50 du matin et pour vous entre 21h et 4h50. C’est honnête mais là journée va être longue aujourd’hui quand même !

Levés relativement tôt, on commence par un programme un peu speed à base de douche, préparation des bagages, préparation du change pour le soir, check out et zou… On est parti pour le Grand Palace.

La lassitude de faire à nouveau le trajet BTS + bateau se fait sentir… Mais si on avait un peu mieux géré le programme, cet A/R là n’aurait pas été nécessaire. Bangkok, comme toute les grandes métropoles demandent de la pratique avant de pouvoir vraiment optimiser les choses.

Grand soleil et Grand Palace

Côté météo, le soleil donne tout ce qu’il a, à peine perturbé par quelques nuages. Il est à peine 9h30 et on crève déjà de chaud.

Côté grand palais, celui-ci a été construit dans les années 1700 (désolée de ne pas être plus précise mais j’ai rangé mon anti-sèche en soute) par/pour le roi Rama I. Il est constitué de différents ensembles mais globalement rien n’est accessible à la visite à par une cour. Ce n’est pas seulement un palais royal mais aussi les locaux de divers services gouvernementaux.

20110904-114116.jpg

Le véritable objet de la visite, c’est le Wat Phra Kaew. Bon depuis que je vous donne des noms de temples, vous avez dû décelé quelques similitudes dans les termes (si non, bouuuuuh !).

Wat : là c’est facile c’est temple et parfois monastère

Phra : plus compliqué, cela signifie il me semble un concept mixte entre “sacré”, “royal” et “Seigneur Bouddha”.

20110904-114108.jpg

Revenons à nos moutons, ce temple donc, est celui utilisé par la famille royale. Il se trouve dans l’enceinte du palais et aucun moine n’y vit. Il accueille aussi le bouddha d’émeraude qui est en jade en fait. L’ensemble des bâtiments est terriblement brillant, doré, clinquant. Sous le soleil, cela brille de mille feux et c’est vraiment superbe. D’un autre côté, il fait aussi une chaleur terrible. Je fond littéralement et chaque déplacement a pour objectif de nous emmener d’un coin d’ombre à l’autre.

20110904-114059.jpg

Considéré comme le plus beau temple de Thaïlande, je dirais qu’il mérite au moins d’être classé comme plus orné et le plus recherché dans l’ornement et la richesse. Après, les goûts et les couleurs, ça ne se discute pas et on peut préférer un autre style !

20110904-114049.jpg

D’un marché à l’autre

Nous sommes tous les deux déjà épuisés par cette chaleur mais on continue sur le programme : direction le marché du week-end de Chattuchak. Et hop, on remonte sur le bateau-bus.

Pis finalement, en cours de route je propose qu’on s’arrête plutôt à Chinatown pour se balader. Ce sera plus simple pour rentrer à l’hôtel après que le trajet A/R pour Chatuchak. On descend donc, et on vadrouille. Le quartier est vraiment très chinois avec des boutiques où se vendent des trucs bizarres (différents des trucs bizarres thaïs) avec une ambiance subtilement pas pareille aussi.

20110904-114126.jpg

Puis, on se dirige vers le temple Wat Trameit qui héberge une image de bouddha (il est d’ailleurs intéressant de voir que les thaïs parlent toujours “d’image” de bouddha) de 3 m de haut et 5,5 tonnes d’or. Impressionnant n’est-il pas ?

20110904-114134.jpg

Puis définitivement vaincu par le soleil, on opère une retraite stratégique vers l’hôtel pour passer une petite heure à la piscine avant de partir à l’aéroport.

Bye bye Thaïlande

Ce jour là, avant de prendre mon premier avion, j’aurais perdu un éventail (pas grave), ma montre oubliée près de la piscine à l’hôtel et mon chapeau au Starbuck de l’aéroport… Pfff retourner en France doit me tracasser pour que n’oublie tout ainsi :/

Là, le soleil s’est levé, j’espère que ce sera une bonne journée. Ce devrait être le cas si je ne finis pas en prison pour avoir tué mon voisin d’avion qui renifle à n’en plus finir et a refusé un mouchoir. Vous savez, comme le type en face dans le métro, sauf que dans le métro, vous n’êtes pas coincé avec lui pendant 12h sans pouvoir changer de place 😉

Prochaine aventure à venir : je ne sais pas trop, j’imaginais peut-être Bali… À voir !

Précédent
Bangkok, les klongs et le ping pong
Suivant
Hello Kitty en laine cardée

1 Commentaire

  • 4 septembre 2011 at 10:57
    Charlotte

    Yeahhhh !
    Et le titre du prochain post sera “Retrouvailles” 😉