15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

Bangkok, les klongs et le ping pong

J’écris un peu triste depuis l’aéroport en attendant mon avion. Hier soir, je n’ai pas écrit, trop fatigué pour faire autre chose que dormir… Bangkok est une ville fatigante bien qu’hier on a visité les…

Klongs en Long Tail

Un poil de vocabulaire pour commencer : les klongs sont les canaux qui traversaient Bangkok et qui lui ont valu le surnom de Venise de l’Asie. Depuis, pas mal de klongs ont été renfloués si j’ai tout bien compris. Il en reste néanmoins quelques-uns à visiter et la visite ne se fait pas en gondole mais en bateau “long tail” (littéralement longue queue) à cause du grand manche au bout duquel se trouve l’hélice. Ceci étant, on retrouve la même forme allongée et effilée que la gondole.

Arrivés à Saphan Taksin, nous entamons la négociation avec une compagnie de longs tails. Un peu trop sans y croire au départ car le guide n’était pas très encourageant en terme de tarifs sur les longs tails, on finit par obtenir un tarif très correct de 1900 bahts pour le grand tour jusqu’à Nonthaburi sans arrêts (2h30 environ). Sachant qu’en bateau touristique en groupe, le tarif annoncé sur le prospectus est de 1000 bahts par personne pour 1h30 de trajet dans les coin les plus fréquentés de Bangkok, je pense qu’on a fait un bon deal ! On devient bon pour négocier tous les deux 😉

electricité Thailande

Ensuite on est parti pour notre grand tour, avec notre bateau rien que pour nous. Au début on croise encore quelques bateaux touristiques et quelques longs tails, puis le trafic s’amenuise jusqu’à ce qu’on soit les seuls touristes dans le coin. Le bateau s’arrête une fois pour permettre à une vendeuse en bateau de nous proposer ses marchandises (chapeau, bijoux, pochettes, bouddha, etc). Quand on regarde puis qu’on finit pas dire non, elle sourit et repart. Ici, pas de vente forcée ou de mauvaise humeur.

Klong Bangkok

Des maisons de bric et de broc (on se demande comment elles tiennent encore debout) se succèdent aux temples, aux belles maisons en teck et aux temples. Au bout d’un moment, on sent qu’on est vraiment sortis de Bangkok. La verdure se fait de plus en plus présente. Et puis notre “capitaine” (?) nous arrête le long d’un temple en nous disant d’aller voir. Il nous a arrêté au plus grand bouddha couché du coin (à part celui du Wat Pho j’imagine). C’est très chouette, très beau et très tranquille. Ici, pas de horde de touristes, nous sommes seuls avec 2 moines et 2 thaïlandaises en prière.

Bangkok Klong

Ensuite on repart. Le tour continue avec des maisons où les orchidées font office de géraniums. C’est quand même plus classe ! On retrouve la rivière et c’est le retour vers la ville où l’on s’arrête au Grand Palace.

Mes lunettes rescapées

À peine as-t-on fait 3 pas dans le marché qui suit l’embarcadère que je m’aperçois que mes lunettes de vue manquent à l’appel. Je les avais accroché à mon col et elles sont tombées dans le bateau… Enfin ça c’est ce que je finis pas me dire après le moment de panique qui m’a faite revenir sur mes pas dare-dare. Après ce qui m’a semblé de longues minutes d’attente, le bateau revient et ouf, ils ont mes lunettes !!!

Tout va bien, j’ai eu du pot. On va donc manger dans un boui-boui sur le marché puis direction le Grand Palace.

La visite manquée

Décidément Bangkok nous en veut. Le temps d’acheter les billets, de passer un pantalon d’emprunt pour Mika et de visiter l’expo des bijoux royaux (bagues énormes, couronnes, etc.) et le temple est fermé…

Bon j’embarque pour Paris… Alors la suite depuis la France !

Je reprend depuis l’avion parce qu’il faut pas que je dorme, il faut pas que je dorme, il faut pas que je dorme…

Un peu dépités de cette fermeture imprévue, nous retournons à l’hôtel pour recharger les batteries à la piscine. En effet, Bangkok prélève sa dime sur notre énergie à tous les deux. Pendant qu’on lézarde dans la chaise longue, le soleil se couche offrant de très belles lumières sur le panorama autour de nous.

Bangkok coucher de soleil

La nuit est presque tombée et on repart avec dans l’idée d’aller voir des matchs de boxe thaïlandaise. Ce coup-ci, on est à l’heure, tout va bien… Mais les tarifs sont vraiment trop élevés (50 € pour une bonne place, 25€ pour une place toute naze) pour un spectacle, qui en tant que non connaisseurs, nous lassera probablement au bout d’une heure.

Bangkok de nuit

Alors nous re-voilà à clopiner dans les rues en refusant les tuk-tuk les uns après les autres en direction de…

Patpong où j’ai joué au ping pong

Ce quartier est un quartier un peu chaud cacao où l’on peu assister à des spectacles originaux et jouer au ping pong de manière non moins originale.

On est content, on a osé, on l’a fait. Veni, vedi, vici comme a dit un mec y a quelque temps.

De retour à l’hôtel, épuisée par toutes ces émotions, je me suis endormie comme une souche histoire de me préparer à la dernière journée !

À venir

Solène fond et Solène perd la tête (entre autres choses).

Il est 1h30 du matin pour moi mais 20h30 pour vous et je dois me retenir de dormir encore un peu… C’est galère mais bon sinon, jusqu’ici tout va bien !

Précédent
Bangkok, la journée “Ah ben oui mais non”
Suivant
Bangkok, last but not least day*

4 Commentaires

  • 3 septembre 2011 at 19:48
    Morgane

    J’espère que ton retour se passe bien. Et que nous aurons bientöt effectivement la suite et fin de France.
    Ici, nous sommes encore sous des orages violents, vigilance orange sur le département. La nuit est tombée en qqles minutes vers 19h00.
    Nous allons demain à un brunch déguisé chez Luc&Lydie pour fêter 3 anniversaires; j’espère que le temps se sera un peu arrangé.
    Grosses bises. A bientôt au téléphone.

  • 3 septembre 2011 at 20:11
    Flo

    L’orage est passé sur nous aussi, après ce qui était la journée la plus chaude de l’été me semblait-il… J’apprécie d’autant mieux ton récit sur Bangkok que c’est le seul endroit où les noms de lieux et de visites me disent quelque chose!

  • 4 septembre 2011 at 07:47
    Mika

    Dur dur le retour à Paris, d’autant plus quand il est sous la pluie ! J’espère que tu es bien rentrée malgré tout !

    A très vite !

    PS: Je suis curieux de voir comment tu vas formuler ton paragraphe sur le ping pong ;).

  • 4 septembre 2011 at 15:49
    Maman

    Tout est bien, les nouvelles et la fin du voyage très intéressants !! très soft sur le ping pong…..tu t’en tires très bien ! on avait fait le même quartier il y a entre 20 et 22 ans !