15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300

Beng Mealea, Kbal Spean, Banteay Srei

Ce matin, j’ai réussi à partir à l’heure que j’avais prévu : 7h30. Mon driver n’est pas très causant mais bon… Au début, je me suis dit qu’il n’allait vraiment pas vite mais en fait, il est juste prudent. Il n’a dépassé les 50 km/h que quand il n’y avais quasi plus personne sur la route. Bon après, on a jamais dépassé les 60… ce qui explique que les 68 km jusqu’au Temple de Beng Mealea ait pris plus d’une heure.

Beng Mealea

Arrivée avec les fesses en compote très finement mixée. J’ai eu un peu peur car il y avait 3-4 bus mais en fait, le temple est un tel dédale que ça allait. On le voit sur les photos, il reste possible de se retrouver seul dans un coin à visiter. À peine entrée, un mec s’est mis à me montrer le chemin. Vu la dose d’escalade sur les pierres éboulées du temple, j’ai d’abord cru à une mesure de sécurité. Puis j’ai fini par me dire qu’il allait sûrement demander un pourboire… Trop tard.

Le Beng Mealea est un temple encore très entouré de végétation, encore plus que le Ta Prom. Par contre il est quasiment totalement écroulé. Pour le visiter, on a donc la possibilité d’aller crapahuter dans tous les coins. Les enfants adorent. On peut aussi grimper sur le haut de murs et donc voir le temple comme si on était sur le toit des bâtiments et des galeries. Le mec m’a donc emmené un peu partout en me donnant quelques repères : les bassins, les bibliothèques intérieures et extérieures, le prasat principal, etc.

A la fin, je lui ai tendu 1$, il m’en a demandé 2. Quand j’ai parlé à un père avec ses deux enfants pour voir combien il avait donné à son guide à lui, il m’a dit 10$. Bon, ça va. Pour terminé, j’ai refait un tour par moi-même. Ce matin, j’avais hésité à mettre mes baskets au lieu de mes sandales… J’ai tellement bien fait !

IMG_0588.JPG

IMG_0586.JPG

IMG_0587.JPG

IMG_0585.JPG

DSC03262.JPG

Kbal Spean

On repart pour un nouveau long trajet avec mon driver. Une fois de plus, je finit avec l’arrière-train totalement ankylosé. Mais la marche de 2km en montée sur un chemin au milieu de la jungle résout ce problème. Le chemin est bien tracé mais il reste quand même énormément de racines et de rochers en travers du chemin. C’est là que je dépasse un groupe d’ados, certains aveugles guidés et même soutenus par leurs compagnons sourds. Je me demande comment ils font pour communiquer et ne pas se vautrer tous les 3m tant le chemin est escarpé (bien sur, ils sont tous en tongs hein).

Ça monte, ça monte et je finis par arriver à la rivière. Au fond de la rivière, des divinités et des lingams ont été sculptés. J’en profite pour m’éloigner un peu des sculpture et me rafraîchir dans la rivière. En la descendant, on découvre d’autres sculptures puis une petite cascade sous laquelle le groupe d’aveugles et de sourds font les fous.

DSC03301.jpg

DSC03276.JPG

DSC03279.JPG

Je redescends et on mange avec mon driver. Je m’arrache la bouche avec mon poulet sauté au lemongrass. J’ai invité mon driver en lui demandant de demander les prix cambodgiens et pas les prix pour étrangers. J’ai bien fait, mon plat uniquement était à 4,50$ sur la carte. Là, avec deux plats et deux boisson, j’en ai pour 5,50$.

Banteay Srei

Ce coup-ci le trajet prend seulement 15min. Ce temple, plusieurs fois des cambodgiens y ont fait référence en discutant sous le nom de Lady Temple. Parce qu’il est en pierre rose je crois.

Toujours est-il que ce temple est magnifique. Très bien organisé, la visite du temple est accompagnée d’une expo. J’ai commencé par là. Ce qui m’a permise d’apprendre que les temples hindouistes ou bouddhistes peuvent avoir deux plans : le plan central (un carré avec 4 entrées possibles) ou le plan linéaire (plus dans le genre de nos églises avec une seule entrée qui mène vers le saint des saints via une allée et différentes portes). Le Banteay Srei est linéal. Angkor Vat est une hybride avec 4 entrée mais 1 principale.

Le temple est très beau. Bien conservé et bien restauré (par les Français), les sculptures sont extrêmement fines, détailles et surtout elles recouvrent absolument toutes les surfaces. Le tout, dans une magnifique pierre rose qui lui donne un air plus gai que les autres en pierre grise. Ce temple est plus ancien qu’Angkor (967 après JC contre le XIIe) ce qui est d’autant plus impressionnant.

DSC03321.JPG

DSC03335.jpg

DSC03334.JPG

DSC03328.jpg

A la fin de la visite, il est possible d’emprunter un petit chemin avec des points de vue sur la campagne ou d’aller faire du bateau et pêcher ou d’aller visiter le jardin botanique. Très bien organisé. Par contre, mieux vaut ne pas s’aventurer dans la campagne hors de sentiers battus à cause des mines terrestres qui restent de la guerre.

DSC03340.jpg

Le trajet de retour m’a parue plus court… Peut-être l’appel de la piscine même si le temps s’est rafraîchi. Peut-être va-t-on avoir de la plus ? Là, je vais aller manger à deux pas dans un resto bien noté par le guide… miam ! Parce que si je ne vous l’ai pas dit, on mange très bien au Cambodge 🙂

Et donc jusqu’ici, tout va bien.

Précédent
Kompong Pluk : village flottant ou plutôt village lacustre
Suivant
Siem Reap : dernier jour

1 Commentaire

  • 20 août 2014 at 18:46

    Toujours très intéressant tes CR – J’aime bcp ton pantalon… si tu trouves ce genre dans le
    42 (je pense que la taille a un élastic) cela me plairait :-))

    Bisous et à demain pour de nouvelles aventures !!