15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

En scooter autour d’Ubud

J’ai donc un jour de retard dans la rédaction de mon blog. C’est que la journée d’hier a été assez éprouvante et je n’avais juste pas le courage de m’y mettre en rentrant.

Après un réveil un peu compliqué mais très matinal, j’ai été prendre mon petit déjeuner pour me recoucher vers 9h et dormir jusqu’à 11h30… Ma première grasse matinée !

Ensuite, jai été louer un scooter pour la demi-journée avec l’idée d’aller faire une excursion dans le nord-est d’Ubud et visiter quelques temples.

Etape 1 : Goa Ragah

J’ai commencé par le Goa Ragah, la grotte de l’éléphant. Ce lieu très touristique mais néanmoins sacré est très ancien… autour de 1000 ans. On y trouve une source sacré comme souvent dans les lieux hindouistes et une grotte dont l’entrée est la bouche d’un immense démon. Le lieu est très plaisant. Je suis allée me perdre dans un petit temple dans un coin où un vieil officiant édenté m’a bénie avec de l’eau et fait prier devant l’autel. Ensuite il m’a gentiment extorquée un peu dargent avant de me renifler la main et de me demander qu’on se touche le nez 3 fois. Quand il m’a montré sa langue (tout se passait par signes), j’ai refusé ! Faut pas pousser quand même !

Étape 2 : Yeh Puluh

Ensuite, j’ai continué vers Yeh Puluh où une falaise de 25 m de long est entièrement sculptée d’une histoire hindouiste aussi me semble-t-il. Ce lieu se trouve au milieu des rizières et est très peu frequenté. C’est très bucolique. Après avoir pris un jus de clémentine pour me rafraîchir, car il faisait très chaud hier, j’ai continué ma route vers Tampaksiring.

Étape 3 : Gunung Kawi

À Tampaksiring, je me suis d’abord arrêtée au Gunung Kawi. Encore un lieu magique mais qui se mérite. Je n’ai pas compter les marchés en descendant dans la vallée mais je les ai senties passer en remontant. Lieu assez touristique mais comme c’était en fin de journée, j’ai surtout croisée des quantités de famille d’indonésiens qui allaient assister à la cérémonie en cours avec des piles d’offrandes sur la tête.

Le Gunung Kawi est un temple assez exceptionnel par sa situation et ses falaises sculptées le lieu est vraiment très beau et j’ai eu la chance de voir la cérémonie.

Étape 4 : Tirta Empul

Après avoir péniblement remonté les marches, je suis allée à Tirta Empul, un autre temple aux fontaines sacrées. Ce temple est lui aussi très beau avec des bains publics froids. Les indonésiens s’y baignent habillés et font une prière sous chaque bouche de la fontaine. Les enfants rigolent et grelottent. Les adultes font provisions d’eau sacrée.

L’enfer du retour

Le retour a été plus compliqué. Je me suis pas mal trompée de route en stressant car la nuit n’allait pas tarder à tomber. Finalement, je suis arrivée à Ubud après pas mal de tâtonnement, de demandes de direction et de demi-tour. Il faisait nuit.

On aurait pu croire que c’était bon mais non… Mon hôtel n’est pas vraiment à Ubud mais à Pemestanan, sur la colline de Campuan, au milieu des rizières. Il n’y a pas vraiment de rue à proprement parler devant l’hôtel mais un petit chemin bétonné. Je crois que j’ai bien galéré 45 min à 1h avant de retrouver enfin l’entrée du petit chemin. En plus, l’énervement montant, j’avais oublié que je portais encore mes lunettes de soleil. Je me disais que c’était la merde, que je n’y voyais rien, que j’avais vraiment eu une idée à la con quand j’ai fini par réaliser que j’avais mes lunettes de soleil. Si j’y ai tout de suite mieux vu avec mes lunettes normales, ça ne m’a pas vraiment calmée…

Bref, je suis bien rentrée pour m’écrouler au lit aussitôt que j’ai eu mangé. finalement, jusqu’ici, tout va bien !

Précédent
Travail avec Karja
Suivant
En scooter dans Ubud