15 49.0138 8.38624 4000 https://miio.org/sofar 300

Gosu Donggul & Guin-sa

1 Commentaire

Aujourd’hui, je me suis levée tôt (mais pas hyper tôt non plus) pour prendre le premier bus de 9h20 pour aller voir le temple de Guin-sa… Mais ma guesthouse n’ouvre les portes de son petit déjeuner qu’à 9h30. Donc c’était un peu raté. Du coup, après mon petit dej, je suis allée voir la grotte de Gosu.

Alors, c’était mais hors de prix. 11 000 wons alors que la visite des palais à Séoul, c’est 1000 wons. Va comprendre Charles. Pour ce prix, ils donnent une paire de gants et il y a une petite expo sur les formations calcaires. Heureusement, la visite était vraiment sympa. Quelques groupes qui s’interpellent très fort mais sinon, ça allait.

Il y a eu une descente assez flippante pour moi (comme d’habitude, les hauteurs dans les escaliers à claire-voie), des petits passage où on aurait pas fait passer un américain moyen et des concrétions qui ont donné un nouveau sens pour moi à l’expression “les entrailles de la Terre”…

Ça ressemble un peu à des tripes non ?


Puis ensuite, je suis rentrée et j’ai pris une douche pour enchaîner sur le temple de Guin-sa. Petit souci à la gare routier, l’horaire indiqué à la guesthouse était faux et j’avais 10 min de retard ou 1h d’avance, suivant comment on réfléchit. J’en ai profité pour aller manger un gimbap.

Le temple de Guin-sa est très différent de tout ce que j’ai visité en Corée ou comme temple bouddhiste en général. Les bâtiments sont immenses, sur plusieurs étages et se répartissent en montant le long d’une vallée étroite entre 2 montagnes. Du coup, ben ça monte beaucoup, tout le temps avec des escaliers et des passerelles partout. Les salles de prière sont en étage, avec d’autres salles pour d’autres activités, des ascenseurs…

Et tout en haut, il y a le dernier temple, tout magnifique.


Et ensuite, quand on croit que c’est fini, et ben c’est pas fini ! Un panneau me promettait le chemin vers le Nirvâna… Alors j’ai été voir. Et ben le chemin au Nirvâna est long, plein de marches, vraiment plein plein de marches et très fatigant. Et arrivée en haut, c’était un peu la déception. Juste quelques stèles sur du gazon. En redescendant j’ai croisé Yeong avec qui j’avais discuté dans le bus.

Du coup, on a repris le bus pour Danayang ensemble et on a décidé d’aller dîner ensemble. Comme Yeong peut lire le Coréen et connaît les plats, je l’ai laissé choisir. Il m’a emmené dans un joli resto, où on a mangé un repas constitué de tout un tas de petits plats. C’était très chouette. Et puis on est rentrés.


Demain, destination Hahoe. Et jusqu’ici, tout va bien 🙂

Précédent
Hwaseong Haenggung
Suivant
Le village de Hahoe

1 Commentaire

  • 19 août 2016 at 18:16
    Morgane

    J’ai faim !!

    Reply

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.