15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300

Kep, dernier jour : pluie et repos

Aujourd’hui, au petit déjeuner le temps ne promettait pas d’être génial… De toute façon, j’avais prévu une journée plutôt tranquille. Des mon retour de petit déjeuner, il s’est mis à pleuvoir. Je me suis donc installée dans mon hamac. Puis comme il faisait un peu frais, j’ai mis mon gros sweat, des chaussettes et ma serviette sur moi dans le hamac.

IMG_0619.JPG

Vers 12h30, je me suis décidée à bouger et j’ai attrapé un tuk-tuk sur le chemin de terre pour aller à Kep Beach. Kep est une ville qui n’a pas vraiment de centre. Elle se trouve sur une pointe avec la montagne (le parc national de Kep) au milieu et elle s’enroule donc autour de manière assez éparpillée. A Kep Beach, il y a une sorte de place avec plusieurs guesthouse qui donnent sur la plage. On y trouve aussi des plateformes abritées avec des hamacs. Je ne suis pas sûre mais je pense qu’il faut consommer pour les utiliser.

DSC03854.JPG

DSC03856.JPG

Ensuite, j’ai suivi la promenade le long de la côte assez rocheuse en direction du “centre” de Kep. Je suis passé devant la statue du crabe géant de Kep, son emblème.

IMG_0620.JPG

Je suis arrivée à une autre concentration de plateformes en face de l’Office de Province. Ici, il y a peu de touristes qui s’arrêtent pour manger car on m’a encore regardée avec beaucoup de curiosité. Cela dit, on ne peut pas dire qu’on étouffe sous les touristes à Kep.
Je me suis arrêtée pour manger des crevettes sauce au poivre. Ce n’était pas donné pour le Cambodge mais j’ai eu une bonne quantité de gambas, riz à volonté et c’était délicieux.

DSC03872-3.JPG

Ensuite, je suis repartie vers Kep Beach sour un vent à décorner les cocus comme dirait ma mère 😉 et quelques gouttes de pluie. Je me suis faite dépasser par un tuk-tuk voiture, le premier du genre. Bien sur, comme tout les tuk-tuk qui passent à côté d’un touriste qui marche (OMG mais ça va pas !), il m’a proposé ses services. Comme cette voiturette me faisait marrer et qu’il n’était pas plus cher qu’un tuk-tuk normal, j’ai dit OK.

DSC03873-1.JPG

Ça tombe, il s’est remis à pleuvoir sérieusement. J’ai passé le reste de l’après-midi dans mon hamac où je me suis endormie comme un bébé. Ensuite, j’ai fait mon sac pour demain. Je pars à 7h30 en tuk-tuk pour Kampot puis minibus express pour Phnom Penh. Là où j’ai fait 5h30 de bus entre Phnom Penh et Sihanoukville, je vais faire 3h de minibus entre Kampot et Phnom Penh ! Si j’avais un conseil, ce serait de zapper Sihanoukville. Kep est bien plus cool et Kampot à l’air très chouette aussi avec plein d’activités et de shopping à faire. Dommage que je n’y sois pas allé mais j’avais envie de nature et de me poser.

Demain, dernier jour et jusqu’ici, tout va bien !

Précédent
Poivre de Kampot et crabe de Kep
Suivant
Phnom Penh : Vat Phnom, Psar Chaa, Psar Thmei

1 Commentaire

  • 30 août 2014 at 10:06
    Morgane

    Profite bien de tes dernières heures au Cambodge.
    Ici aussi, ça sent la fin des vacances.
    Les parents et leur petite troupe arrivent chez nous ce midi après 2 jours au puy du fou. Florence est dans le train pour venir chercher ses enfants. Bises