15 49.0138 8.38624 1 1 4000 1 https://miio.org/sofar 300

Siem Reap : dernier jour

Ce matin j’ai fait une petite grasse matinée. En revenant de petit déjeuner, je suis passée devant des employées de l’hôtel en train de faire ces pliage de fleurs dont j’avais parlé à Phnom Penh (ah ah ! Un test pour voir si tout le monde suit 😉 ). Je leur ai fait un compliment et elles m’ont proposée de venir essayer avec moi. Bon, ce n’est pas si simple mais j’ai réussi quelque chose d’honorable je pense (sur la photo, c’est la fleur du milieu).

Puis, je suis partie faire un tour de shopping, refaire un tour de lessive (1 kg = 1 $) et réserver mon ticket pour demain vers Battambang. Cette fois, je suis allée directement à la compagnie de bus. D’abord à Siem Reap c’est assez simple, ce n’est pas loin, dans le quartier du Old Market. De plus, comme je suis dans un hotel un peu chic, ils ont tendance à prendre des commissions un peu élevée à mon goût.

DSC03343.JPG

DSC03342-0.JPG

J’ai fait surtout du repérage question shopping et vainement essayé de trouver une boutique pour acheter un téléphone.

DSC03344.JPG

DSC03345-0.JPG

Je suis rentrée à l’hôtel pour l’heure de la sieste et j’ai profité de la piscine pendant les heures chaudes. Cependant, je ne sais pas si c’est le fait que j’y sois allée cool ou la réalité mais j’ai eu la sensation qu’il faisait moins chaud aujourd’hui.

Je suis ensuite repartie faire du shopping dans la boutique qui m’avait le plus plue. Hop, j’ai acheté ce que je voulais puis j’ai négocié un tuk-tuk pour mes activités de l’après-midi : aller chercher mon rapport de police, refaire un tour au Ta Phrom pour voir si j’avais bien vérifié le seul endroit où j’aurais pu oublier mon iPhone et refaire l’Angkor Vat au coucher du soleil.

Le rapport de police est tout naze, il ne sert juste à rien. Au Ta Phrom, mon conducteur de tuk-tuk m’a aidé à vérifier avec une lampe de poche et en appelant mon tel mais rien.

Pour Agkor Vat, j’ai bien apprécié d’y refaire un tour même si je n’ai pas eu le temps de recentrer dedans. Contrairement au Bakong où on était peinard, à Angkor Vat, ils poussent méthodiquement tout le monde dehors pour la fermeture à 17h30. Néanmoins, le faire en tuk-tuk sans crever de chaud et reposée m’a permise de mieux apprécier la taille de la bête. De plus j’ai pu faire quelques photos de l’extérieur quand même.

DSC03430.JPG

DSC03427.JPG

DSC03377.jpg

Je me suis faite déposée au Psaar Cha (le vieux marché pas loin de mon hotel) et j’ai filé un bonus à mon driver qui m’a fait quelques blagues après que je l’ai détendu un peu. On discutait des gens qui ont peur des geckos (hé-ho, hé-ho fait le gecko), juste après nos recherches infructueuses au Ta Phrom, quand je lui ai dit, si tu vois quelqu’un se faire attaquer, tu m’appelles et il m’a répondu “I can’t, you don’t have a phone !” Lol ! Après il a eu l’air de se demander s’il n’avait pas poussé le bouton un petit peu trop loin (Maurice) mais je l’ai rassuré. Mieux vaut en rire qu’en pleurer !

J’ai refait un peu de shopping et j’ai fait rapidement un tour devant le Night Market sur le bord de la rivière. Puis, je suis rentrée, dîner et préparation du sac pour demain matin.

DSC03436.JPG

DSC03431.JPG

Et jusqu’ici, tout va bien !

Précédent
Beng Mealea, Kbal Spean, Banteay Srei
Suivant
Battambang

1 Commentaire

  • 21 août 2014 at 18:31

    Journée presque tranquille donc !! et pas de miracle :-((
    Lorsque tu notes tes changements de lieux, précise à l’est , l’ouest, sud, nord, j’ai tiré une carte du Cambodge et je cherche !!! et trouve ou pas !

    Bisous ma fille